Posts

Le QCGN félicite Bernard St-Laurent pour son Prix d’excellence décerné par le Commissaire aux langues officielles

MONTRÉAL, le 11 octobre 2012 – Le Quebec Community Groups Network (QCGN) félicite l’animateur de CBC Bernard St-Laurent pour son Prix d’excellence – Promotion de la dualité linguistique décerné par le Commissaire aux langues officielles. 

« Nous croyons que Bernard est la personnification de cette reconnaissance, créée par le Bureau du Commissaire aux langues officielles pour rendre hommage à des personnes qui favorisent la dualité linguistique ou qui participent au développement des communautés linguistiques en situation minoritaire du Canada », exprime Dan Lamoureux, président du QCGN. 

Lire la suite…

La communauté d’expression anglaise reçoit avec enthousiasme l’invitation de la chef du PQ à travailler ensemble

MONTRÉAL, le 5 septembre 2012 – Le Quebec Community Groups Network (QCGN) félicite la chef du Parti Québécois Pauline Marois et tous les candidats élus pour leurs victoires au terme des élections provinciales. L’organisme compte travailler avec la première femme à occuper le poste de premier ministre du Québec et son gouvernement.

« La communauté était reconnaissante d’entendre Mme Marois interpeller les Québécois d’expression anglaise, les rassurant que leurs droits seront entièrement protégés », affirme le président du QCGN Dan Lamoureux, constatant que ce discours de la chef fut jusqu’ici le plus puissant qu’elle ait prononcé en anglais devant les militants de son parti. 

Lire la suite…

Une campagne pour encourager le vote des jeunes d’expression anglaise

Montréal – le 23 août 2012 – Le Quebec Community Groups Network (QCGN), avec le soutien du Directeur général des élections du Québec (DGE), vient de lancer « Vote It Up », une campagne visant à encourager et soutenir les jeunes d’expression anglaise en vue des prochaines élections provinciales.

Le taux de participation chez les jeunes âgés entre 18 et 35 ans a connu une baisse de 70 pour cent dans les années 1960, qui passa ensuite à un peu plus de 30 pour cent en 2004.

« Non seulement cela a pour effet de diminuer la voix de l’électorat de 25 pour cent, mais les citoyens qui ne votent pas aujourd’hui risquent encore moins de se rendre aux urnes au fil des élections futures. La participation citoyenne à plus long terme est ainsi menacée », ajoute Mme Martin-Laforge.

« Les jeunes électeurs ont 60 pour cent plus de chances de voter si ils ont une conversation avec un colocataire, coéquipier ou collègue », fait remarquer la porte-parole de la campagne Lexie Tucker, représentante de Quebec 4-H, organisme qui vise à promouvoir le développement personnel des jeunes dans les communautés agricoles et rurales.

Lire la suite…

Minorité linguistique, de l’Est à l’Ouest

Jean Baptiste Lasaygues, La Source (Vancouver)

L’histoire du Canada a toujours été marqué par les rapports, tantôt tendus tantôt cordiaux qu’entretiennent francophones et anglophones. Si la situation des francophones de Colombie-Britannique nous est assez familière, qu’en est-il de la minorité anglophone au Québec ? Nous avons décidé de dresser un portrait de la situation de ces deux minorités linguistiques en interrogeant la Fédération des francophones de Colombie-Britannique (FFCB) et la Quebec Community Groups Network (QCGN).

Read the integral article in pdf format here.

Read the article online here.

L’unilinguisme du député Gourde contesté

Le Droit, Philippe Orfali


L’accusant de se soustraire à ses responsabilités et lui reprochant son unilinguisme, des représentants de la communauté anglo-québécoise réclament le départ du secrétaire parlementaire aux Langues officielles Jacques Gourde.

Alors que la nomination d’unilingues anglophones au poste de vérificateur général et de juge de la Cour suprême avait suscité un tollé l’automne dernier au parlement et au sein des communautés francophones, Silvia Martin-Laforge, directrice générale du Quebec Community Groups Network (QCGN), dénonce le fait qu’un unilingue ait été affecté au poste de secrétaire parlementaire aux Langues officielles.

Nommé à ce poste en janvier 2011 par le premier ministre, le député québécois Jacques Gourde a jusqu’à présent décliné toutes les invitations à rencontrer le QCGN, principaux représentants de la communauté anglo-québécoise, a appris LeDroit.

Lire la suite…

L’unilinguisme du député Gourde contesté

Le Droit, Philippe Orfali

L’accusant de se soustraire à ses responsabilités et lui reprochant son unilinguisme, des représentants de la communauté anglo-québécoise réclament le départ du secrétaire parlementaire aux Langues officielles Jacques Gourde.

Alors que la nomination d’unilingues anglophones au poste de vérificateur général et de juge de la Cour suprême avait suscité un tollé l’automne dernier au parlement et au sein des communautés francophones, Silvia Martin-Laforge, directrice générale du Quebec Community Groups Network (QCGN), dénonce le fait qu’un unilingue ait été affecté au poste de secrétaire parlementaire aux Langues officielles.

Nommé à ce poste en janvier 2011 par le premier ministre, le député québécois Jacques Gourde a jusqu’à présent décliné toutes les invitations à rencontrer le QCGN, principaux représentants de la communauté anglo-québécoise, a appris LeDroit.

Read more…

La nomination d’un unilingue francophone dérange

CKOI 104,7 Outaouais

Alors que la nomination d’un juge à la Cour suprême et d’un vérificateur général unilingues anglophones a causé toute une controverse au cours de la dernière année au pays… voilà que la nomination d’un unilingue francophone fait vivement réagir à Ottawa selon Le Droit. La communauté anglophone trouve aberrant que le député Jacques Gourde ait été nommé secrétaire parlementaire aux langues officielles en janvier dernier, alors qu’il ne maîtrise pas l’anglais. La directrice générale du Quebec Community Groups networks, Sylvia Martin-Laforge, ne demande rien de moins que la démission de M. Gourdes. Le secrétaire parlementaire, lui, a affirmé la semaine dernière détenir des connaissances de base en anglais.

La nomination d’un unilingue francophone dérange

CKOI 104,7 Outaouais

Alors que la nomination d’un juge à la Cour suprême et d’un vérificateur général unilingues anglophones a causé toute une controverse au cours de la dernière année au pays… voilà que la nomination d’un unilingue francophone fait vivement réagir à Ottawa selon Le Droit. La communauté anglophone trouve aberrant que le député Jacques Gourde ait été nommé secrétaire parlementaire aux langues officielles en janvier dernier, alors qu’il ne maîtrise pas l’anglais. La directrice générale du Quebec Community Groups Networks, Sylvia Martin-Laforge, ne demande rien de moins que la démission de M. Gourdes. Le secrétaire parlementaire, lui, a affirmé la semaine dernière détenir des connaissances de base en anglais.

QCGN: Evaluation of the Roadmap for Canada’s Linguistic Duality

On October 27, QCGN representatives appeared before the House of Commons Standing Committee on Official Languages to present its appreciation of the current Roadmap for Canada’s Linguistic Duality, which will need to be renewed in 2013.

To read the evidence of QCGN appearance, click here.

 

Montréal, une ville bilingue?

Sylvia Martin-Laforge was interviewed by V Télé reporter to react to February 2 Gazette article
”Montreal is bilingual, poll finds”

Watch the interview by clicking on the thumbnail below.