Posts

Langue française : Appuyons Simon Jolin-Barrette et Mélanie Joly!

BILINGUISME INSTITUTIONNEL

Alors que tout le monde s’entend sur l’importance de renforcer le français, vouloir imposer systématiquement le bilinguisme aux juges francophones de districts majoritairement francophones, sous prétexte que certains de leurs résidants sont anglophones, laisse pantois.

Rappelons que cela aurait pour effet d’interdire aux avocats unilingues francophones d’accéder à la magistrature dans la plus grande partie du Québec.

Read more

OPINION : Jolin-Barrette doit maintenir fermement sa position

Par Paul Bégin, ex-ministre de la justice du Québec

Qui, au moment où se profile dans la société québécoise un vaste débat sur la place et l’avenir de la langue française au Québec, s’attendait à une attaque frontale de la part de la juge en chef de la Cour du Québec à l’encontre du ministre de la Justice à propos de la nomination de juges bilingues à la Cour du Québec, selon ses demandes ?

Lire la suite

Opinion: Include anglos in efforts to boost French

It’s time for francophones and anglophones to work more closely together on linguistic issues. Here’s how.

If the government of Quebec wants to strengthen the French language, it should do so in partnership with English-speaking Quebecers, not treat them as an opponent.

Anglophones know that French requires some form of protection and promotion by the governments of Quebec and Canada, given the language’s minority status in the country and, indeed, on the continent.

Read more

Réforme de la loi 101 : Si seulement il y avait des solutions faciles

Par Mario Polèse et Pierre Fortin, professeurs émérites, respectivement à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) et à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM)

Nous n’envions pas le ministre Simon Jolin-Barrette, responsable de la modernisation de la loi 101. Le déclin du français à Montréal nous inquiète tous. Il faut le stopper, voici la commande. Sans lancer une guerre de chiffres (on finit toujours par voir ce que l’on veut), c’est vrai que le poids des francophones dans la métropole a diminué, celle des anglophones aussi, conséquence inéluctable de la montée des langues tierces. C’est vrai aussi que la connaissance de l’anglais reste un critère d’embauche quasi incontournable et que l’anglais s’entend de plus en plus dans les rues du centre-ville. Tout cela renforce le sentiment que la ville est en train de nous échapper.

Read more (In French only)

Réforme de la loi 101 : Si seulement il y avait des solutions faciles

Nous n’envions pas le ministre Simon Jolin-Barrette, responsable de la modernisation de la loi 101. Le déclin du français à Montréal nous inquiète tous. Il faut le stopper, voici la commande. Sans lancer une guerre de chiffres (on finit toujours par voir ce que l’on veut), c’est vrai que le poids des francophones dans la métropole a diminué, celle des anglophones aussi, conséquence inéluctable de la montée des langues tierces. C’est vrai aussi que la connaissance de l’anglais reste un critère d’embauche quasi incontournable et que l’anglais s’entend de plus en plus dans les rues du centre-ville. Tout cela renforce le sentiment que la ville est en train de nous échapper.

Read more (In French only)

5 enjeux à surveiller en 2021

On rêve au jour où l’on pourra enfin tourner la page sur la COVID-19. Mais la pandémie risque fort de définir une bonne partie des enjeux politiques déterminants pour la prochaine année, tant à Québec qu’à Ottawa. Surtout, 2021 nous révélera ses répercussions les plus sournoises, celles qui perdureront pendant des années.

Parmi ces répercussions, on cite le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, qui a su profiter du report de son plan de refonte de la Charte de la langue française pour orchestrer une campagne de mobilisation dans l’opinion publique.

Read more (In French only)

 

Malgré la pandémie, les réformes vont se poursuivre au Québec

Le ministre Simon Jolin-Barrette déposera un projet de loi, lors de la prochaine session parlementaire, afin de procéder à une « importante réforme de la Charte de la langue française ». Québec veut en effet bonifier la loi 101, notamment pour l’appliquer aux entreprises de compétence fédérale, comme les banques et les transporteurs aériens. Mais la CAQ étudie également l’idée de limiter le nombre d’étudiants admis dans les cégeps anglophones.

Read more (In French only)

2021: l’année du français

By Mathieu Bock-Côté

Pour la première fois depuis longtemps, on a beaucoup parlé de l’avenir du français en 2020. La question est revenue au cœur de l’actualité et tous attendent avec espoir et inquiétude la nouvelle loi 101 annoncée par Simon Jolin-Barrette.

Espoir, car le jeune ministre représente la meilleure part du nationalisme caquiste. Espoir aussi car le ministre a envoyé de nombreux signaux pour faire comprendre à la population qu’il était pleinement conscient de la situation dramatique du français.

Read more (In French only)

Quebec language minister says changes to Bill 101 are not an attack on English

November 24, 2020 – The Coalition Avenir Québec government will soon make changes to Quebec’s French language charter. Simon Jolin-Barrette announced that he will table legislation to modify Bill 101 early in the new year. But as Gobal’s Raquel Fletcher reports, he has revealed few details of what that plan will actually look like, which is causing some anxiety in the English community. Read more

Is this the end of public services in English?

QCGN President Geoffrey Chambers denounces coming changes in language rules announced by Minister responsible for French language, Simon Jolin-Barrette. Chambers says such modifications are discriminatory and will only divide French and English-speaking communities. 

Read more (In French only)