Posts

Anglo-rights activists blast Quebec for new language bill

Sun News, QMI Agency, Giuseppe Valiante

MONTREAL — The Quebec government claims to be listening to the concerns of anglophones regarding a new language bill, but its actions don’t reflect its words, two prominent Montreal anglo-rights activists say.

Brent Tyler, a prominent Montreal-based lawyer who often argues language cases, said Saturday that “the idea that the government’s (new law) was meant to benefit the English community is hypocrisy of the rankest order.”

[…]

Dan Lamoureux, president of an anglo-rights umbrella organization, told QMI that the ministers’ letter would have had more impact if it were also published in French newspapers.

“Politicians say one thing to the French community and another to the English,” Lamoureux said. “If you’re going to say it, say it to both communities the same way.”

Lire la suite…

Lettre de Lisée et De Courcy: Les anglophones ne sont pas rassurés

Journal de Montréal, Giuseppe Valiante

Le gouvernement du Québec n’a pas réussi à rassurer les anglophones du Québec en leur adressant une lettre ouverte pour expliquer le projet de loi 14, affirment deux activistes montréalais qui défendent les droits des anglophones.

L’avocat Brent Tyler et Dan Lamoureux, président du Quebec Community Groups Network, ont dit à l’Agence QMI, samedi, que le gouvernement Marois doit jeter aux poubelles la loi 14 s’il veut véritablement convaincre la communauté anglophone qu’elle est respectée.

La ministre responsable de la Charte de la langue française, Diane de Courcy, et le ministre responsable de la région de Montréal, Jean-François Lisée, ont publié une lettre dans le quotidien de langue anglaise, The Gazette vendredi, pour convaincre les anglophones que la nouvelle loi linguistique ne compromettrait pas leurs droits.

Lire la suite…

Le renforcement de la loi 101 ne passe pas, malgré la lettre ouverte du PQ

La Presse, Hugo Pilon-Larose

Les représentants de la communauté anglophone du Québec demeurent opposés à tout renforcement de la Charte québécoise de langue française, même s’ils saluent la publication d’une lettre ouverte des ministres Jean-François Lisée et Diane De Courcy dans le quotidien The Gazette.

«Personnellement, quand j’ai lu la lettre, j’étais contente. Ça démontre le niveau d’engagement de deux ministres sur les craintes des anglophones envers le projet de loi 14. Écrire ce qu’ils ont écrit, c’était courageux», confie la directrice générale du Quebec Community Groups Network (QCGN), Sylvia Martin-Laforge.

«Je ne suis toutefois pas certaine qu’ils pourront aller plus loin. Ils disent vouloir aller chercher l’appui de la Coalition avenir Québec, mais ils ne répondent pas, je pense, à leurs demandes», dit-elle.

Lire la suite…

PQ’s proposed changes to Bill 14 leave critics skeptical

PQ ministers reach out to anglophones in open letter
CBC News

Two Parti Québécois ministers have published an open letter outlining amendments to Bill 14, its controversial proposed legislation that aims to revamp the province’s language laws.

However, critics are skeptical that the minority government is truly addressing concerns of the anglophone community.

The letter appears today in Montreal’s only English-language daily newspaper, the Montreal Gazette.
In it, Language Minister Diane De Courcy and the minister responsible for Quebec’s anglophone community, Jean-François Lisée, review several key issues that affect English-speaking Quebecers.

Lire la suite… 

Letter: QCGN continues to oppose Bill 14, but recognizes that PQ government’s outreach to anglos

The Gazette, par Dan Lamoureux 

Re: “We’ve listened to anglos on Bill 14” (Opinion, May 17)

For many, Bill 14 remains an emotional issue, and so it might be difficult to see the positive effects of the consultation process surrounding the proposed legislation. Although the Quebec Community Groups Network remains opposed to the bill — and its individual provisions — we recognize that we as English-speaking Quebecers gained greater recognition of our minority community from the government Quebec.

First, we have benefited as a community. We demonstrated that there is a vibrant English-speaking community in Quebec that is greater than the sum of its individual parts. We worked together in opposition to Bill 14, demonstrating a vital community that is prepared to fight for its institutions and the rights of its individual members. There were differences in approach, but the main message of opposition to Bill 14 was remarkably consistent and mutually supporting.

Lire la suite…

Vues et Voix – Série “Expression anglaise”: Segment #13

Le Quebec Community Groups Network a collaboré avec l’émission de radio Vues et Voix, anciennement connue sous le nom de la Magnétothèque, sur une série d’entrevues visant à faire connaître la communauté d’expression anglaie. L’objectif de cette série spéciale est de parler des préoccupations, des réussites et des défis de notre communauté. Écoutez ci-dessous le treizième segment avec Monsieur Richard Filion, directeur général au Collège Dawson.

Letter: Why the QCGN rejects Bill 14

The Gazette, Letter: Dan Lamoureux 

Since Bill 101 was passed some 35 years ago, English-speaking Quebecers have made tremendous efforts to speak the language of Quebec’s majority. We consider French to be the common language of Quebec. Most of us speak French every day, even if we speak English among ourselves, and in the privacy of our own homes. The majority of English-speaking Quebecers — 69 per cent of us — are bilingual. This reflects our integration in Quebec and our commitment to the French language.

In order to maintain a shaky linguistic truce, our post-Bill-101 generation has accepted restrictions on our language. Those who did not leave during the mass exodus of the 1970s have learned to live with Bill 101. However, we are opposed to any new measures that would undermine the vitality of our communities.

The overwhelming reaction of English-speaking Quebecers to Bill 14, the proposed overhaul of Bill 101, or the Charter of the French Language, has been negative.

Lire la suite…

Le QCGN appelle au dialogue constructif avec la communauté d’expression anglaise

 

Québec, le 11 avril 2013 – Les Québécois d’expression anglaise s’opposent au projet de loi 14 et croient que celui-ci devrait être abandonné. Cela ne signifie pas pourtant que notre communauté ne souhaite pas entretenir le dialogue afin de combler le fossé d’incompréhension qui persiste entre le gouvernement et sa minorité de langue anglaise. Voici un passage du témoignage présenté par le Quebec Community Groups Network (QCGN) devant la Commission de la culture et de l’éducation laquelle étudie présentement le projet de loi 14.

« L’ajout de restrictions fera peu pour protéger ou promouvoir la langue française », exprime le président du QCGN Dan Lamoureux, ajoutant que le gouvernement échoue à nouveau à faire la distinction entre les communautés d’expression anglaise et la menace de l’anglais comme langue principale du commerce et de la culture de masse dans un contexte de mondialisation.  « Les Québécois d’expression anglaise se représentent pas une menace. »

M. Lamoureux enchérit en disant que si le projet de loi 14 était adopté, il restreindrait le droit des municipalités et de leurs citoyens à décider comment servir leurs commettants. Il révoquerait le droit des militaires francophones, susceptibles d’être transférés dans d’autres provinces, d’envoyer leurs enfants à l’école anglaise. Le projet de loi alourdirait également le fardeau de toutes les petites entreprises — francophones et anglophones —, et il aurait une incidence sur les décisions des chefs d’entreprise, lesquelles pourraient mettre un frein à leur projet d’expansion ou les inciter à déménager dans une autre province, où le coût et les tracas liés à leurs activités seraient beaucoup moins contraignants. 

 

Lire la suite…

Quebec community groups fear Bill 14 will ghettoize English CEGEPs

Elysia Bryan Baynes, Global News

Critics say Bill 14 will restricts access to English CEGEPs for francophones. Karol Dahl / Global News

MONTREAL – The government’s plans to restrict access to English CEGEPs is raising concerns.

“I think it’s bad. They should just let people make their choice. Would they not allow anglophones to go to French schools?” says 2nd year Vanier student, Frank Prak. He’s a francophone and under the new law would have to wait to see if there were any spaces left after anglophones are admitted.

The Minister responsible for anglophones Jean-Francois Lisée says giving anglos priority to English CEGEPs is a way of protecting them.

“English speaking institutions should be first and foremost for English Quebecers,” Lisée told reporters Monday morning.

The Quebec Community Groups Network (QCGN) has concerns about Bill 14 in CEGEPs.

 ”If this law passes it would reduce the bilingualism of students and the academic levels of our CEGEPs.”

Lire la suite…

Prolongement du mandat du commissaire aux langues officielles Graham Fraser: une bonne nouvelle pour la communauté d’expression anglaise du Québec

Pour diffusion immédiate


Montréal, le 7 mars 2013 –
Le Quebec Community Groups Network (QCGN) se réjouit du prolongement du mandat de Graham Fraser au poste de commissaire aux langues officielles. La nomination fut annoncée hier par le Premier ministre Stephen Harper. En attente de l’aval de la Chambre des communes et du Sénat, M. Fraser, qui a servi comme commissaire aux langues officielles depuis octobre 2006, verra son mandat prolongé pour trois années supplémentaires à compter du 17 octobre prochain.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle étant donné le rôle important qu’a joué le commissaire Fraser sur le plan du rapprochement entre les communautés d’expression française et anglaise du Québec et du Canada », affirme Dan Lamoureux, président du QCGN, ajoutant que M. Fraser est bien respecté au Québec et à travers le pays et qu’il a su analyser de façon posée les débats linguistiques incluant ceux entourant le projet de loi 14.

Lire la suite…