Posts

Les regroupements anglophones se disent satisfaits de la réforme en santé, bien que de l’insatisfaction se fasse toujours sentir du côté des syndicats

 

Coalition of Anglophone groups satisfied with ‘net gain’ in Bill 10

 Par Geoffrey Vendeville, The Gazette

Dans cet article, Geoffrey Vendeville aborde le point de vue du QCGN sur l’adoption de la loi 10 et les gains faits par la communauté. 

Pour en lire plus…

 

Anglo groups satisfied with Quebec health reform.

Par James Mennie, The Gazette.

Eric Maldoff et Richard Walling expliquent les gains de la communauté suite à l’adoption de la loi 10.

Pour entendre le contenu de l’émission baladodiffusée, cliquez ici.

 

Healthcare reform law not so devastating to Quebec Anglos after all

CTV

Dans cet article, on explique que malgré l’adoption de la loi 10 sous le bâillon, les Québécois d’expression anglaise conserveront un certain contrôle sur leurs établissements.

Pour en lire plus…

 

Anglos win healthcare concessions 

 CTV

Pour regarder la vidéo, cliquez ici.

 

Quebec Anglo groups happy with new healthcare law

CJAD

Pour en lire plus…

 

Adopté, mais encore critiqué

Par Amélie Daoust-Boisvert, Le Devoir

L’adoption sous bâillon du projet de loi 10 vendredi n’a pas signé la fin du mécontentement contre cette réforme.

Des syndiqués ont occupé lundi les bureaux de plusieurs députés, dont Martin Coiteux, afin de dénoncer le « mépris » du ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

Pour en lire plus…

 

Dark days for Quebec healthcare

Editorial, Montreal Gazette

Pour en lire plus…

Le QCGN confiant que les compromis reflétés dans la version finale du projet de loi 10 protègeront les droits des communautés d’expression anglaise

Communiqué de presse

Après des mois de négociations intensives et délicates avec le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette, la communauté d’expression anglaise du Québec a obtenu des modifications importantes au projet de loi 10. Ces changements apportés au projet de loi sur la réforme de la santé protègeront un grand nombre de nos établissements, et ce, malgré la perte de leur conseil d’administration. Ils permettront de créer de nouvelles opportunités importantes pour la participation et l’engagement significatif des Québécois d’expression anglaise qui veilleront à ce que le réseau de la santé et des services sociaux réponde aux besoins de leur communauté.

« En septembre, lors du dépôt du projet de loi 10, le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette, a déclaré que son objectif consistait à améliorer l’accès au réseau de la santé et des services sociaux par une meilleure intégration verticale, et ce, afin de faire en sorte que les patients cheminent plus facilement au sein du système ainsi que de réduire les coûts, a souligné Sylvia Martin-Laforge, directrice générale du QCGN. Notre désaccord quant à l’élimination de nos conseils d’administration est bien connu et fut exprimé publiquement. Il s’agit d’une mesure que nous ne considérons pas nécessaire à l’atteinte des objectifs énoncés. Cela dit, nous avons été confronté à la réalité d’un gouvernement ayant décidé que l’élimination de ces conseils d’administration s’avérait, par principe, un élément central à sa réforme et nous avons aussi été confronté à la dure réalité qu’un gouvernement majoritaire pouvait adopter son projet de loi avec ou sans notre appui. »

Pour en lire plus…

Le projet de loi 10 deviendra loi d’ici la fin de semaine

Dans ce texte sur le site Web de CJAD, la journaliste Angelica Montgomery rapporte que le projet de loi 10 sera adopté d’ici la fin de semaine. Elle mentionne que le QCGN considère que le texte final sur lequel les élus se prononceront n’a pas encore été finalisé. 

Pour en lire plus…

Projet de loi 10 : le ministre de la Santé et les représentants anglophones près d’une entente

Dans cet article rédigé par Geoffrey Vendeville dans The Gazette, l’on annonce que les représentants de la communauté d’expression anglaise, dont le QCGN, sont très près d’une entente avec le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette. Il s’agirait de s’entendre sur le vocabulaire précis pour ce qui concerne la survie des corporations.

Pour en lire plus…

Les amendements apportés au projet de loi 10 sont insuffisants

Le Quebec Community Groups Network affirme que les amendements apportés au projet de loi 10 par le gouvernement Couillard sont insuffisants pour protéger les établissements de santé de la communauté d’expression anglaise.

Pour regarder l’entrevue de la directrice général du QCGN Sylvia Martin-Laforge à cet effet, cliquez sur ce lien.

 

Le QCGN inquiet que les amendements au projet de loi 10 n’épargnent pas nos institutions

Communiqué de presse

Bien que les leaders de la communauté d’expression anglaise du Québec aient fait preuve d’un optimisme prudent en décembre dernier quant aux modifications prévues à la réforme du secteur de la santé québécois, ils entretiennent désormais peu d’espoir que notre communauté puisse conserver une influence suffisante et continuer d’exercer un certain contrôle sur ses établissements de santé, alors que la Commission de la santé et des services sociaux reprend aujourd’hui son étude article par article du projet de loi 10.

Malgré les affirmations du ministre de la Santé et des Services sociaux Gaétan Barrette en décembre dernier, les amendements déposés à ce jour ne garantissent pas suffisamment la sauvegarde des hôpitaux, maisons de repos et centres de services sociaux de la communauté d’expression anglaise. Lesdites modifications ne préservent pas non plus le rôle de la communauté dans la gouvernance de nos établissements.

Pour en lire plus…

Le projet de loi 10 doit être amélioré

Dans cet éditorial du quotidien The Gazette, l’on rappelle que le projet de loi 10 s’avère problématique pour les communautés minoritaires, particulièrement pour ce qui concerne la communauté d’expression anglaise. Les membres des communautés minoritaires souhaitent que lesdites communautés demeurent impliquer dans le système de soins de santé. Les ajustements apportés par le ministre Barrette depuis le dépôt du projet de loi sont insuffisants à cet égard.

Pour en lire plus…

5 éléments clés du projet de loi 10

Cet article de Geoffrey Vendeville dans The Gazette recense les principaux élément du projet de loi 10. L’on y fait notamment état des craintes du QCGN quant à la préservation des établissements de santé de la communauté d’expression.

Pour en lire plus…

 

Des milliers de Québécois signent une pétition afin de demander des changements au projet de loi 10

Communiqué de presse

La campagne visant à obtenir des amendements au projet de loi 10 a atteint un nouveau sommet cette semaine. En effet, une pétition contre la législation a obtenu plus de 9000 signatures. Le nombre de signataires augmente de jour en jour, et ce,  à mesure que le public prend conscience de l’ampleur des changements occasionnés par ce projet de loi au niveau des établissements de santé et de services sociaux qui ont été bâtis de même qu’appuyés par la communauté d’expression anglaise et qui desservent celle-ci depuis plusieurs générations.

La pétition fait état d’une profonde inquiétude quant au projet de loi 10, de même que la rapidité avec laquelle le gouvernement procède afin d’adopter une loi aux ramifications multiples et qui aura des impacts significatifs au niveau de la vitalité et de l’identité de notre communauté. La dissolution du réseau institutionnel actuel et la centralisation du contrôle du système de soins de santé auront des conséquences importantes pour la communauté d’expression anglaise et pour d’autres minorités en ce qui a trait à leur attachement historique envers leurs institutions et à leur participation au sein du système public.

Pour en lire plus…

Conférence de presse du QCGN au sujet du projet de loi 10

Le QCGN a bénéficié d’une importante couverture médiatique suite à la conférence de presse organisée afin de souligner l’opposition des communautés d’expression anglaise au projet de loi 10 de Gaétan Barrette.

Vous trouverez des articles de The Gazette, CJAD News, CBC News, The Record, de même que des reportages de Global News et de CTV Montreal.

Quant à lui, Eric Maldoff a donné deux entrevues au sujet du risque que plusieurs hôpitaux perdent leur statut bilingue (ici et ici).