Posts

Le projet de loi 10 deviendra loi d’ici la fin de semaine

Dans ce texte sur le site Web de CJAD, la journaliste Angelica Montgomery rapporte que le projet de loi 10 sera adopté d’ici la fin de semaine. Elle mentionne que le QCGN considère que le texte final sur lequel les élus se prononceront n’a pas encore été finalisé. 

Pour en lire plus…

Projet de loi 10 : le ministre de la Santé et les représentants anglophones près d’une entente

Dans cet article rédigé par Geoffrey Vendeville dans The Gazette, l’on annonce que les représentants de la communauté d’expression anglaise, dont le QCGN, sont très près d’une entente avec le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette. Il s’agirait de s’entendre sur le vocabulaire précis pour ce qui concerne la survie des corporations.

Pour en lire plus…

Les amendements apportés au projet de loi 10 sont insuffisants

Le Quebec Community Groups Network affirme que les amendements apportés au projet de loi 10 par le gouvernement Couillard sont insuffisants pour protéger les établissements de santé de la communauté d’expression anglaise.

Pour regarder l’entrevue de la directrice général du QCGN Sylvia Martin-Laforge à cet effet, cliquez sur ce lien.

 

Le QCGN inquiet que les amendements au projet de loi 10 n’épargnent pas nos institutions

Communiqué de presse

Bien que les leaders de la communauté d’expression anglaise du Québec aient fait preuve d’un optimisme prudent en décembre dernier quant aux modifications prévues à la réforme du secteur de la santé québécois, ils entretiennent désormais peu d’espoir que notre communauté puisse conserver une influence suffisante et continuer d’exercer un certain contrôle sur ses établissements de santé, alors que la Commission de la santé et des services sociaux reprend aujourd’hui son étude article par article du projet de loi 10.

Malgré les affirmations du ministre de la Santé et des Services sociaux Gaétan Barrette en décembre dernier, les amendements déposés à ce jour ne garantissent pas suffisamment la sauvegarde des hôpitaux, maisons de repos et centres de services sociaux de la communauté d’expression anglaise. Lesdites modifications ne préservent pas non plus le rôle de la communauté dans la gouvernance de nos établissements.

Pour en lire plus…

Le projet de loi 10 doit être amélioré

Dans cet éditorial du quotidien The Gazette, l’on rappelle que le projet de loi 10 s’avère problématique pour les communautés minoritaires, particulièrement pour ce qui concerne la communauté d’expression anglaise. Les membres des communautés minoritaires souhaitent que lesdites communautés demeurent impliquer dans le système de soins de santé. Les ajustements apportés par le ministre Barrette depuis le dépôt du projet de loi sont insuffisants à cet égard.

Pour en lire plus…

5 éléments clés du projet de loi 10

Cet article de Geoffrey Vendeville dans The Gazette recense les principaux élément du projet de loi 10. L’on y fait notamment état des craintes du QCGN quant à la préservation des établissements de santé de la communauté d’expression.

Pour en lire plus…

 

Des milliers de Québécois signent une pétition afin de demander des changements au projet de loi 10

Communiqué de presse

La campagne visant à obtenir des amendements au projet de loi 10 a atteint un nouveau sommet cette semaine. En effet, une pétition contre la législation a obtenu plus de 9000 signatures. Le nombre de signataires augmente de jour en jour, et ce,  à mesure que le public prend conscience de l’ampleur des changements occasionnés par ce projet de loi au niveau des établissements de santé et de services sociaux qui ont été bâtis de même qu’appuyés par la communauté d’expression anglaise et qui desservent celle-ci depuis plusieurs générations.

La pétition fait état d’une profonde inquiétude quant au projet de loi 10, de même que la rapidité avec laquelle le gouvernement procède afin d’adopter une loi aux ramifications multiples et qui aura des impacts significatifs au niveau de la vitalité et de l’identité de notre communauté. La dissolution du réseau institutionnel actuel et la centralisation du contrôle du système de soins de santé auront des conséquences importantes pour la communauté d’expression anglaise et pour d’autres minorités en ce qui a trait à leur attachement historique envers leurs institutions et à leur participation au sein du système public.

Pour en lire plus…

Conférence de presse du QCGN au sujet du projet de loi 10

Le QCGN a bénéficié d’une importante couverture médiatique suite à la conférence de presse organisée afin de souligner l’opposition des communautés d’expression anglaise au projet de loi 10 de Gaétan Barrette.

Vous trouverez des articles de The Gazette, CJAD News, CBC News, The Record, de même que des reportages de Global News et de CTV Montreal.

Quant à lui, Eric Maldoff a donné deux entrevues au sujet du risque que plusieurs hôpitaux perdent leur statut bilingue (ici et ici).

Projet de loi 10: la communauté anglophone inquiète

Par Roxanne Léouzon, Métro

Plusieurs voix de la communauté anglophone se sont élevées lundi contre le projet de réforme du système de santé du Québec, qui remet en question certains de leurs acquis linguistiques.

Dans l’état actuel du projet de loi 10, la fusion des quelque 180 établissements de santé en 28 Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) signifie la perte de statut pour 22 établissements pouvant utiliser l’anglais comme langue de communication, grâce à une exception à la Charte de la langue française. Ces centres de santé perdront d’ailleurs leurs conseils d’administration, puisque tout sera administré à partir des CISSS.

Pour en lire plus…

Les leaders de la communauté d’expression anglaise exigent des changements majeurs au projet de loi 10

Communiqué de presse

Des dizaines de leaders communautaires et institutionnels se sont rassemblés lundi matin, et ce, afin d’exiger que l’on apporte d’importants changements au projet de loi 10.

Une quarantaine de groupes, y compris certaines associations régionales qui regardèrent la conférence de presse en direct sur Internet, ont appuyé le mémoire présenté au nom de leur communauté par le Quebec Community Groups Network à la Commission de la santé et des services sociaux à l’Assemblée nationale, le 30 octobre dernier. D’autres groupes, dont certaines commissions scolaires et associations communautaires, ont également fait entendre leur voix pour appuyer la déclaration de la communauté qui dénonce la législation proposée.

Pour en lire plus…