Posts

Débats : L’avenir du français au Québec

Par Serge Joyal, sénateur à la retraite

L’auteur s’adresse au premier ministre du Canada, Justin Trudeau.

Je prends l’initiative de vous écrire parce que je crois personnellement que la situation à laquelle vous êtes confronté remet en cause la conception même du Canada, et les principes sur lesquels il est fondé.

Depuis les derniers mois, il y a une offensive orchestrée au Québec par les partis et mouvements indépendantistes, et des groupes nationalistes pour amener le gouvernement canadien à soumettre à la loi 101 les agences et entreprises à charte fédérale. Celles-ci représentent à peine 4 % de la main-d’œuvre, une proportion somme toute minime. Le but est de contrer ce qu’on estime être un « déclin du français » à Montréal, qui sévirait dans les commerces du centre-ville.

Lire la suite