Posts

Couverture médiatique du dévoilement du plus plus récent et le plus détaillé des aînés d’expression anglaise du Québec.

Le QCGN a dévoilé ce rapport intitulé Aller de l’avant Bâtir des capacités de recherche en lien avec les aînés de langue anglaise du Québec.  On y présente des données recueillies durant un projet de recherche-action participative de trois ans, au cours duquel les aînés ont contribué à définir leurs sujets de préoccupation, à mener des travaux de recherche et à diffuser les résultats.

Plusieurs médias locaux ont couvert cet événement important pour notre communauté, y compris CBC Montreal, CJADCTV Montreal, et The Gazette.

Le QCGN publie le portrait le plus récent et le plus détaillé des aînés d’expression anglaise du Québec

Communiqué de presse

Montréal, le 6 octobre 2014 — Le Quebec Community Groups Network (QCGN) dévoile aujourd’hui le portrait le plus récent et le plus détaillé des aînés d’expression anglaise du Québec. Intitulé Aller de l’avant Bâtir des capacités de recherche en lien avec les aînés de langue anglaise du Québec, ce rapport a bénéficié du soutien du Réseau de recherche sur les communautés québécoises d’expression anglaise (RRCQEA) de l’Université Concordia. On y présente des données recueillies durant un projet de recherche-action participative de trois ans, au cours duquel les aînés ont contribué à définir leurs sujets de préoccupation, à mener des travaux de recherche et à diffuser les résultats.

« Les aînés représentent 25,4 % de la communauté d’expression anglaise du Québec », a déclaré Dan Lamoureux, président du QCGN. « Pourtant, ces personnes ont vieilli sans bénéficier de politiques et de programmes qui reconnaissent leur situation particulière de minorité linguistique ». Le président a également noté que ce rapport servira d’outil important dans la défense des droits des aînés.

Pour en lire plus…

Les aînés d’expression anglaise se dotent d’une voix provinciale

Pour diffusion immédiate

Le mardi 19 novembre 2013 – Des aînés d’expression anglaise, des partenaires communautaires, des représentants de tous les paliers de gouvernement, ainsi que le commissaire aux langues officielles se sont réunis à Montréal aujourd’hui pour le lancement officiel de Aînés Action Québec, un nouveau réseau provincial visant à influencer un changement de politiques et de programmes afin de mieux répondre aux besoins des aînés d’expression anglaise du Québec.

« Il existe de nombreux enjeux touchant l’ensemble des aînés du Québec, et plus particulièrement les aînés de langue anglaise, qui sont moins bilingues que les générations suivantes et qui ont vu leurs enfants quitter la province pour poursuivre leur carrière ou leurs études, » a déclaré David Cassidy, président de Aînés Action Québec. « Ces facteurs privent les aînés de langue anglaise d’une importante ressource, et exigent qu’ils se fient à des amis ou aux services publics pour veiller à leurs besoins. »

Lire la suite…

Les institutions fédérales doivent soutenir adéquatement les aînés anglophones du Québec, affirme Graham Fraser

Pour diffusion immédiate 

OTTAWA, le 19 novembre 2013 – Le vieillissement de la population est plus marqué au sein de la population anglophone que francophone et, malgré leur niveau d’éducation plus élevé, les aînés anglophones sont presque aussi nombreux à vivre sous le seuil du faible revenu que le sont les aînés francophones québécois. C’est ce qui ressort de l’étude publiée aujourd’hui par le Commissariat aux langues officielles, et intitulée Bien vieillir dans sa langue, sa culture et sa communauté : soutien d’institutions fédérales clés et portrait des aînés anglophones du Québec.

« J’ai décidé de dresser un portrait des aînés anglophones, car il existe à ce jour peu de données sur les réalités qu’ils vivent. Il s’avère, par exemple, que plus de la moitié des personnes âgées anglophones étant unilingues, elles ont le défi de devoir trouver des professionnels dans leur région non seulement qui peuvent leur offrir des services, mais aussi qui parlent leur langue. Elles peuvent se retrouver en position de vulnérabilité, ou encore avoir à dépendre d’un membre de la famille, lorsque vient le temps d’obtenir de l’information ou des services de santé publics, par exemple », a déclaré Graham Fraser.

Lire la suite…

Le Quebec Community Groups Network (QCGN) et ses partenaires emboîtent le pas dans la création d’un Réseau provincial pour les aînés d’expression anglaise

Pour diffusion immédiate

Montréal – Le 18 mars 2011 – Plus d’une soixantaine de personnes âgées et de représentants des institutions et des groupes communautaires de la province se sont réunis aujourd’hui pour entreprendre les premiers pas dans la création d’un Réseau provincial pour les aînés d’expression anglaise. L’établissement d’un tel Réseau a émergé des recommandations faites dans un rapport publié par le QCGN le printemps dernier intitulé Tracer la voie pour vieillir en santé et demeurer actif – Plan d’action à l’intention des aînés d’expression anglaise du Québec. La création du réseau provincial fut aussi l’objet de l’une des principales recommandations issues d’un sondage répondu par 300 participants incluant des aînés actifs et des aidants naturels de notre communauté.

«Notre appui pour la création d’un réseau pour les aînés a aussi fait partie des conclusions du plan stratégique du QCGN, qui vise à promouvoir la collaboration intercommunautaire et interinstitutionnelle et accroître la sensibilisation de la communauté à l’égard des ressources existantes disponibles pour le Québec d’expression anglaise», explique Sylvia Martin-Laforge, directrice générale de l’organisme. Elle ajoute que cette activité entre en étroite symbiose avec le mandat du QCGN qui cherche à promouvoir la vitalité des communautés d’expression anglaise du Québec. Version complète…

Le 18 mars: Lancement d’un Réseau provincial pour les aînés d’expression anglaise

Le Quebec Community Groups Network (QCGN) vous invite au lancement de son Réseau provincial pour les aînés d’expression anglaise du Québec le 18 mars prochain. Comme invitée d’honneur, nous auronsla chance d’accueillir Mme Sheila Goldbloom. Également présent pour témoigner de son expérience avec les aînés francophones hors Québec, M. Roger Doiron, président de La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC).

Le forum servira de tribune pour discuter des enjeux et défis clés qui affectent les aînés de langue anglaise au Québec. Cela nous donnera l’occasion de clarifier la vision, le mandat et les objectifs d’un tel Réseau et de développer un plan d’action pour l’année à venir. La première partie de la journée sera suivie de discussions et d’ateliers en petits groupes. Nous souhaitons remercier le gouvernement du Québec pour son aide financière issu du programme Soutien aux initiatives visant le respect des aînés (SIRA) qui a contribué à la réalisation du projet.

Pour vous inscrire, cliquer ici

Date: Le 18 mars 2011
Heure: 8h30 à 17h
Lieu: Centre Contactivité
4695, De Maisonneuve Ouest
Westmount, QC   H3Z 1L9
Coût: FREE

PROGRAMME:

8h30 – 9h – Inscription

9h – 9h45 – Mot de bienvenue

  • Le rôle du QCGN (présenté par Sylvia Martin-Laforge, directrice générale)
  • Historique du projet‘ (Valerie Glover-Drolet, coordonnatrice)
  • Résultats du sondage

9h30 – 9h45 – L’importance du Réseau
Mot de Mme Sheila Goldbloom (Conseil des Aînés)

9h45 – 10h30 La structure organisationnelle et le rôle de la FAAFC
Présentation par M. Roger Doiron, Président

10h30 – 10h45 – Questions et réponses

10h45 – 11h – Pause santé

11h15 – 12h15 – Atelier 1: Définir le succès – Résultats désirés 

12h15 – 1h15 – Dîner

1h15 – 1h30 – Présentation des retombées de l’Atelier 1

1h30 – 2h30 – Atelier 2 – Structure du Réseau

2h30 – 2h45 – Pause santé

2h45 – 3h45 – Atelier 3 – Prochaines étapes

3h45 – 4h15 – Plénière – Établir le plan d’action

4h15 – 4h30 – Conclusion et évaluation 

4h30 – Réseautage 

Pour vous inscrire, communiquer avec Valerie Glover-Drolet au 514 868-9044, poste 258 ou à valerie.glover-drolet@qcgn.ca