Tag Archive for: Aînés Action Québec

Le QCGN publie le portrait le plus récent et le plus détaillé des aînés d’expression anglaise du Québec

Communiqué de presse

Montréal, le 6 octobre 2014 — Le Quebec Community Groups Network (QCGN) dévoile aujourd’hui le portrait le plus récent et le plus détaillé des aînés d’expression anglaise du Québec. Intitulé Aller de l’avant Bâtir des capacités de recherche en lien avec les aînés de langue anglaise du Québec, ce rapport a bénéficié du soutien du Réseau de recherche sur les communautés québécoises d’expression anglaise (RRCQEA) de l’Université Concordia. On y présente des données recueillies durant un projet de recherche-action participative de trois ans, au cours duquel les aînés ont contribué à définir leurs sujets de préoccupation, à mener des travaux de recherche et à diffuser les résultats.

« Les aînés représentent 25,4 % de la communauté d’expression anglaise du Québec », a déclaré Dan Lamoureux, président du QCGN. « Pourtant, ces personnes ont vieilli sans bénéficier de politiques et de programmes qui reconnaissent leur situation particulière de minorité linguistique ». Le président a également noté que ce rapport servira d’outil important dans la défense des droits des aînés.

Pour en lire plus…

Les aînés d’expression anglaise se dotent d’une voix provinciale

Pour diffusion immédiate

Le mardi 19 novembre 2013 – Des aînés d’expression anglaise, des partenaires communautaires, des représentants de tous les paliers de gouvernement, ainsi que le commissaire aux langues officielles se sont réunis à Montréal aujourd’hui pour le lancement officiel de Aînés Action Québec, un nouveau réseau provincial visant à influencer un changement de politiques et de programmes afin de mieux répondre aux besoins des aînés d’expression anglaise du Québec.

« Il existe de nombreux enjeux touchant l’ensemble des aînés du Québec, et plus particulièrement les aînés de langue anglaise, qui sont moins bilingues que les générations suivantes et qui ont vu leurs enfants quitter la province pour poursuivre leur carrière ou leurs études, » a déclaré David Cassidy, président de Aînés Action Québec. « Ces facteurs privent les aînés de langue anglaise d’une importante ressource, et exigent qu’ils se fient à des amis ou aux services publics pour veiller à leurs besoins. »

Lire la suite…