Mauvais temps pour le postsecondaire en français

La loi des séries stipule que les mauvaises nouvelles se rapprochent à un intervalle de temps rapproché. Bien qu’empirique, cette loi semble être tombée sur l’Ontario français au cours de la semaine. À quelques heures d’intervalle ce lundi, l’Université de l’Ontario français (UOF) et l’Université Laurentienne ont encaissé chacune un coup dur. Read more (In French only)