L’assourdissant silence des fédéralistes québécois

La principale différence entre les gouvernements de Trudeau père et de Trudeau fils est sans doute l’absence de « French Power » dans le gouvernement de ce dernier. Les francophones brillent par leur quasi-absence dans la liste des proches conseillers du premier ministre actuel.

Le français est en voie de disparition, s’il n’est pas déjà disparu, dans les hautes sphères de presque tous les ministères fédéraux. La représentation du Canada à l’étranger est de moins en moins celle d’un pays bilingue. Le Canada s’est pratiquement retiré de l’Afrique francophone.

Lire la suite