L’anglais règne parmi les missions canadiennes à l’étranger

L’écrasante majorité des ambassades et des bureaux diplomatiques du Canada ont officiellement l’anglais comme langue de travail. Une politique peu connue à l’interne, mais qui a pour conséquence de rendre la vie dure à l’usage du français par les employés dont c’est la langue maternelle, et à laquelle le ministre François-Philippe Champagne promet de s’attaquer.

Lire la suite