History at school : programmed amnesia (FR)

“Mais ça, c’était vrai jusqu’à la semaine passée. La frange radicale du lobby anglophone, le Quebec Community Groups Network, chignait depuis un temps. Ce retour à l’histoire cachait selon elle une vision trop nationaliste du Québec. En gros, le simple fait de rappeler dans l’enseignement de l’histoire que nous sommes un peuple avec son identité lui semblait exagéré.”

In this opinion piece, Mathieu Bock-Côté explores how the history curriculum is a tool for governments to suppress collective memory in Quebec, especially in the case of what the Liberals want to do with it.

Read more