Une organisation anglophone du Québec estime que la province porte atteinte aux droits communautaires

L’adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise, Christopher Skeete, répond au président du QCGN, Geoffrey Chambers, suite à sa critique de l’attitude envers les commissions scolaires anglophones de la part du Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise et de la Coalition Avenir Québec.

Lire la suite et voir le reportage (en anglais seulement)