Un groupe anglophone accuse Québec de chercher à le « déstabiliser »

La relation difficile entre le gouvernement Legault et les Québécois anglophones s’est corsée encore davantage, hier. Secoué par une crise interne, le Quebec Community Groups Network (QCGN) a accusé Québec de mener une campagne « clandestine » qui vise à le « déstabiliser ».