Toula Drimonis : Le dernier bouc émissaire anglophone n’est malheureusement pas une surprise

La dernière volée du Bloc Québécois contre la communauté anglophone du Québec – cette fois-ci en critiquant le financement qu’elle reçoit du gouvernement fédéral – est un leurre, commente la chroniqueuse Toula Drimonis. Elle note la réaction du QCGN, qui a écrit dans un communiqué que le financement est destiné à soutenir les services pour la communauté anglophone, « et non à forcer les francophones à se convertir à l’anglais ».

Lire la suite