Articles

Un juge rejette la demande d’interrompre le transfert de deux écoles anglophones de Montréal vers le système francophone

Un juge de la cour supérieure a rejeté une demande d’injonction déposée par la English Montreal School Board (EMSB) afin d’empêcher le transfert de deux école de l’est de l’île vers le système surpeuplé francophone. La commission scolaire croit que la décision du gouvernement de retirer ces écoles viole les droits de la minorité linguistiques garantis par la constitution. Lors d’une entrevue avec la Canadian Press, le président du QCGN, Geoffrey Chambers, a dit qu’il « espère et s’attend à » ce que la EMSB poursuive ses efforts. « Ce n’est pas le seul groupe de jeunes qui devront faire face à ceci », signale-t-il. « Si nous n’établissons pas une limite quant aux interventions du gouvernement, ces problèmes vont simplement continuer à se manifester ».

Lire la suite (en anglais seulement)

Droits de la minorité linguistique : les Angos et les Francos coopèrent

Lors d’une entrevue en direct avec Breakfast Television, le président du QCGN, Geoffrey Chambers, commente la décision de la cour supérieure qui refuse une injonction afin d’empêcher le transfert forcé de deux écoles anglophones de Saint-Léonard vers le système surpeuplé francophone, ainsi qu’une entente de coopération entre le QCGN et deux groupes minoritaires de langue officielle qui représentent les Franco-Ontariens et les Acadiens du Nouveau-Brunswick.

Voir l’entrevue (en anglais seulement)

Des groupes francophones soutiennent le maintien des écoles anglophones au Québec

OTTAWA — Des groupes de francophones en milieu minoritaire hors Québec sont prêts à monter au front pour que la Commission scolaire English-Montreal garde ses écoles anglophones. Geoffrey Chambers, président du Québec Community Groups Network (QCGN), juge que cette décision est une atteinte aux droits linguistiques des anglophones de la province.

Lire la suite

Transfert d’écoles : des groupes francophones hors Québec soutiennent la CSEM

La CSEM a annoncé mardi qu’elle a déposé une demande d’injonction à la Cour supérieure afin de bloquer le transfert de deux de ses écoles à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, qui est confrontée à un manque criant de classes pour les élèves francophones.

Lire la suite

Des groupes francophones hors Québec appuient la CSEM dans son combat de garder deux de ses écoles

Dans la foulée de la décision du gouvernement de transférer deux écoles de langue anglaise vers un système scolaire francophone, des groupes francophones minoritaires vivant à l’extérieur du Québec sont solidaires avec la communauté minoritaire d’expression anglaise du Québec.

Lire la suite (en anglais seulement)

Le ministre de l’Éducation défend sa décision de débuter le transfert d’écoles du CSEM à une commission scolaire francophone

Lors d’une entrevue avec une station de radio francophone, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, affirme qu’il n’a jamais prévu dévoiler ses intentions de commencer à transférer trois écoles de la CSEM à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île.

Lire la suite (en anglais seulement)

Parents et étudiants ont le cœur brisé alors que le sort de 3 écoles de langue anglaise est en jeu

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a mis un frein sur tout compromis visant à sauver trois écoles de le langue anglaise d’un transfert à une commission scolaire francophone. La nouvelle est choquante, mais c’est la façon dont il l’annoncé qui a laissé un goût amer dans la bouche de centaines de parents. Le président du Quebec Community Groups Network, Geoffrey Chambers, estime que le fait que le ministre a délibérément parlé aux médias francophones seulement est un manque de respect et démontre jusqu’à quel point le Gouvernement du Québec est déconnecté de la communauté d’expression anglaise. 

Lire la suite (en anglais seulement)

Familles et employés sont désemparés par le transfert de trois écoles de la CSEM à une commission scolaire francophone

Deux semaines avant les vacances d’été, les étudiants et les parents de trois écoles de la Commission scolaire English-Montréal ont appris que leurs écoles seront transférées à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSPI). L’annonce a été faite par le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge lors d’une entrevue à une émission de radio francophone.  Le président de l’Association des commissions scolaires anglophones du Québec, Dan Lamoureux, s’est indigné face à la décision en précisant que « le gouvernement a décidé que notre voix n’a pas d’importance et que nos étudiants n’ont pas d’importance […] C’est une journée bien triste pour la minorité d’expression anglaise du Québec ».

Lire la suite (en anglais seulement)

Le QCGN condamne Jean-François Roberge pour avoir annoncé le transfert d’écoles sur les ondes d’une radio francophone

Le président du Quebec Community Groups Network, Geoffrey Chambers, exprime de vives inquiétudes suite à la décision du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, d’annoncer le processus du transfert de trois écoles de langue anglaise à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île. Il précise que « nous avons droit à une certaine forme de courtoisie, d’une justification […] Nous enlever trois écoles n’est juste pas correct. La CESM a déployé énormément d’effort pour arriver à une offre raisonnable. Ils ne sont pas obligés de faire ça. Ces écoles sont nos ressources et elles sont supposées d’être utilisées pour nos enfants. »

Lire la suite et voir l’entrevue (en anglais seulement)

Québec ira de l’avant avec le transfert d’écoles anglophones

Québec se prépare à forcer le transfert d’écoles de la Commission scolaire English-Montreal (CSEM) à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSPI), confirme le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge.

Lire la suite