Articles

QCGN est content de l’appui renouvelé pour les Québécois d’expression anglaise

Montréal, le 21 mars 2019 – Le Quebec Community Groups Network est content que dans son budget provincial d’aujourd’hui, le gouvernement Coalition Avenir Québec investit plus d’argent dans notre communauté.

Le budget augmente les fonds alloués au Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise pour le prochain exercice de 3 millions $ à 5,5 millions $. Entre autres dispositions, le budget pour le Programme d’appui aux organismes desservant les communautés d’expression anglaise passera de 2 millions $ à 4,4 millions $, soit plus que le double. 

Lire la suite

Le prochain budget de Québec adressera les besoins des anglophones

“Quebec’s minister responsible for anglophone issues is raising hopes that the concerns and needs of the province’s English-speaking communities will be tackled in a concrete way in Quebec’s next budget.”

La ministre Kathleen Weil a tenu un forum d’une journée à l’Université Concordia afin d’entendre ce que les 40 leaders de groupes et d’institutions qui desservent les communautés de langue anglaise du Québec. Weil dit que le gouvernement libéral souhaite présenter un plan d’action sur cinq ans sur des enjeux qui ont été présentés lors des consultations en ligne et sa tournée des communautés. Elle a également précisé que le nouveau secrétariat serait partie intégrale du gouvernement du Québec.

Le président du QCGN, James Shea, a dit que l’engagement de Weil est un réel accord afin de s’entendre avec la communauté d’expression anglaise. Sharlene Sullivan, la directrice exécutive de Neighbours Regional Association of Rouyn-Noranda, a exprimé ses préoccupations contre un contre-coup possible suite au regain d’intérêt du gouvernement envers les Québécois d’expression anglaise.

Lisez l’article publié dans le Montreal Gazette

Les anglos ont une longue liste de demandes selon un document révélé à la veille d’un forum à Montréal

“With English-speaking Quebecers bluntly saying they feel like a “square peg in a round hole,” a cabinet minister says a plan to deal with the community’s frustration and angst will go beyond symbolism and offer concrete ideas to ensure its vitality.”

À la veille d’un forum à Montréal qui rassemble plusieurs groupes minoritaires de langue anglaise de la province, la Ministre responsable des relations avec les Québécois d’expression anglaise, Kathleen Weil, dit avoir eu des discussions productives sur le future de la communauté lors de ses rencontres avec la communauté au cours des deux derniers mois. Une liste de demandes a émergé de ces rencontres: briser le mythe des riches privilégiés, augmenter le nombre de Québécois d’expression anglaise dans la fonction publique, etc.

Le Quebec Community Groups Network a accueilli la tenue du forum et les promesses qu’il promet accomplir, mais reste sur les gardes puisque plusieurs gouvernements ont manqué à la tâche de réaliser ces promesses. La directrice des communications, Rita Legault, a dit que le QCGN compte sur la ministre de mettre en branle un plan d’action qui fera un véritable différence pour les Québécois d’expression anglaise.

Lisez l’article publié dans le Montreal Gazette

Allison Hanes: Les promesses aux anglos doivent être remplies avant les élections

“The next Quebec election is still eight months away, but already it’s starting. The quadrennial flirtation between political parties and Quebec anglophones, that most awkward and unfulfilling of courtships, is upon us again.”

La chroniqueuse de la Gazette Allison Hanes demande aux parties politiques du Québec de travailler plus fort afin de gagner le vote des Québécois d’expression anglaise. Notamment, Hanes écrit que les promesses de la Coalition Avenir Québec présentées par François Legault lors d’une entrevue sur les ondes de CJAD sont déconnectés des volontés de la communauté d’expression anglaise. Les actions faites par les Libéraux ont également été froidement accueillis par la communauté telles que la réforme du système de santé, la tentative de réforme en éducation et le projet de loi 62.

À ce titre, Hanes fait référence aux demandes faites par le Quebec Community Groups Network lors d’une rencontre avec le comité éditorial où ses représentants ont dit souhaiter que le nouveau Secrétariat soit établi comme instance officielle de l’Assemblée nationale par voie législative. Le QCGN précise que le Secrétariat est un élément clé afin d’assurer que les intérêts de la communauté soient considérées par des employés de la fonction publique qui écrivent des politiques et préparent les programmes.

Lisez l’article dans la Montreal Gazette

Le secrétariat des anglos applaudi, bien que sous-financé

“The man tapped to head the Quebec government’s brand new secretariat for relations with English-speaking Quebecers, needs no introduction, as they say, to the community he is mandated to serve.”

La ministre responsable des relations avec les Québécois d’expression anglaise, Kathleen Weil, a annoncé la création du Secrétariat lors d’une conférence de presse qui a eu lieu au Centre Morrin le 24 novembre dernier. Weil annonça également la nomination de William Floch pour diriger le Secrétariat, un poste équivalent à un sous-ministre adjoint.

Une des préoccupations soulignée par Warren Thomson, président de Voice of English-speaking Quebec, est la sous-représentation des Québécois d’expression anglaise au sein de la fonction publique. De son côté, le QCGN a publié un communiqué où il exprime sa déception face au budget modeste qu’aura le nouveau secrétariat. Le groupe a aussi rajouté un brin de politique à sa réaction en mentionnant au passage le chef de la Coalition Avenir Québec François Legault.

Lisez l’article sur le site du Chronicle-Telegraph

Couillard dit aux Libéraux qu’ils sont prêts à lutter en vue des élections (EN)

“The Liberals have 312 days ahead to prove they merit the renewed confidence of Quebecers and the party is up to the task, Premier Philippe Couillard said Friday.”

Le Premier ministre du Québec Philippe Couillard est arrivé en mode élections alors qu’il s’adressa aux électeurs et à son parti lors du congrès du Parti Libéral du Québec. Dans son discours d’ouverture, Couillard a dit que les Libéraux étaient prêts à créer un Québec moderne, acceuillant et capable d’affronter les défis sans se limiter. Le congrès du parti commence le lendemain de l’aboutissement du promesse faire par Couillard en créant un Secrétariat dédié aux Québécois d’expression anglaise.

Le QCGN a accueilli l’initiative et a applaudi le choix de William Floch pour diriger le nouveau Secrétariat. Par contre, il croit que ce n’est qu’un petit, quoique prometteur pas vers l’avant afin d’entendre les enjeux qui préoccupent les Québécois d’expression anglaise au sein de la machine bureaucratique. Le groupe croit également que le budget de 1 million alloué pour ce dernier ne sera pas suffisant pour la tâche souhaitée.

Lisez l’article dans le Montreal Gazette

William Floch dirigera le nouveau secrétariat pour la communauté d’expression anglaise

“Kathleen Weil is the first minister responsible for English-speaking Quebecers in the history of the Quebec Liberal Party and she’s delivering on a promise made by Premier Philippe Couillard”

Kathleen Weil, la nouvelle ministre pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise, a maintenu une promesse qui avait été mise en place par le Premier ministre Philippe Couillard. William Floch, un ancien spécialiste sur les langues officielles chez Patrimoine canadien,  a été nommé pour diriger le nouveau Secrétariat pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise. Le gouvernement Couillard va annoncer la création du Secrétariat ce vendredi à Québec au Centre Morrin, un centre culturel de langue anglaise.

Le Quebec Community Groups Network (QCGN)  a longtemps poussé pour la création de ce secrétariat dédié principalement au Québécois d’expression anglaise.

Lisez l’article sur le site de CTV News

Les leaders de la communauté sont prêts à aider Kathleen Weil, la nouvelle ministre responsable des relations avec les Québécois d’expression anglaise

Montréal – 6 novembre 2017 – La nouvelle ministre responsable des Relations avec les Québécois d’expression anglaise, Kathleen Weil, s’engage à faire une différence pour les citoyens de la communauté minoritaire de la province et le Quebec Community Groups Network est prêt à lui prêter main forte.

Le QCGN avisait la ministre ce matin, lors d’une rencontre avec une délégation de 14 dirigeants communautaires au sujet de son nouveau rôle, que pour entretenir des liens solides avec la communauté d’expression anglaise, le gouvernement provincial doit investir dans l’élaboration de stratégies dans les secteurs et les régions les plus importants.

« Depuis 2013, le QCGN demande la mise en place d’un mécanisme formel au sein du gouvernement du Québec afin que la communauté minoritaire du Québec puisse travailler à augmenter sa vitalité au bénéfice de tous les Québécoises et Québécois », a commenté le président du QCGN, James Shea, en ajoutant que le QCGN est ravi que le premier ministre Philippe Couillard ait nommé Madame Weil et qu’il lui ait confié le mandat de mettre sur pied un Secrétariat.

« Le Québec se joint maintenant aux autres provinces et territoires canadiens dans la création d’une organisation structurée, crédible et outillée à faire une différence auprès de sa communauté minoritaire », a également dit Shea à la ministre Weil, en précisant que le QCGN s’attend à « un Secrétariat solide et doué qui saura s’accommoder aux changements de gouvernements ».

Le vice-président du QCGN, Geoffrey Chambers, qui dirige également le comité des Relations gouvernementales du QCGN, a dit qu’il est essentiel que la nouvelle ministre trouve les moyens d’étendre les services gouvernementaux en anglais à tous les membres de la communauté d’expression anglaise du Québec. Il a ajouté que le QCGN s’attend à ce que la ministre Weil et son Secrétariat élaborent un plan –en partenariat avec la communauté– « qui mobilisera toutes les institutions du gouvernement provincial afin de réaliser le plein potentiel des Québécoises et des Québécois d’expression anglaise ».

« Nous avons déploré pendant des années le manque de représentation de la communauté au sein de la fonction publique; il n’y a pas eu de commentaires de la part de la communauté ni de sensibilité envers elle en matière d’élaboration de politiques gouvernementales », a ajouté Eric Maldoff qui siège au conseil d’administration du QCGN et au comité des Relations gouvernementales.

 

Le Quebec Community Groups Network est un organisme à but non lucratif qui rassemble 53 organismes communautaires d’expression anglaise répartis dans tout le Québec. Centre d’expertise et d’actions collectives fondé sur des données probantes, il cerne, aborde et explore les enjeux stratégiques qui ont des répercussions sur le développement et la vitalité du Québec d’expression anglaise. Le QCGN favorise également le dialogue et la collaboration entre ses organisations membres, les particuliers, les groupes, les institutions et les dirigeants de la communauté.

Pour de plus amples renseignements :
Rita Legault, directrice des communications et des relations publiques | rita.legault@qcgn.ca
Téléphone : 514-868-9044, poste 223 | Cellulaire : 514-912-6555

Le QCGN accueille favorablement la nomination de Kathleen Weil au poste de ministre responsable des Relations avec les Québécois de langue anglaise

Montréal, le 11 octobre 2017. – Le Quebec Community Groups Network accueille avec une grande satisfaction la nomination de Kathleen Weil au poste de ministre responsable des Relations avec les Québécois de langue anglaise. Ses nouvelles fonctions lui permettront de diriger la création d’un secrétariat qui saura répondre aux besoins de notre communauté en matière de politiques et de programmes.

« Mme Weil est une ministre expérimentée qui défendra avec ardeur notre communauté avec ses collègues du Cabinet », a déclaré James Shea, président du QCGN. Il s’est dit très satisfait que le premier ministre Philippe Couillard ait ouvert une importante voie de communication entre notre communauté et le gouvernement. « Cette démarche indique que le premier ministre est à notre écoute. »

« Il est important pour notre communauté d’avoir une personne à qui elle peut s’adresser, et qui comprend vraiment ses besoins et ses priorités », a poursuivi Geoffrey Chambers, vice-président du QCGN, ajoutant que le QCGN entretient d’excellentes relations avec Mme Weil. « Outre d’importants enjeux politiques dans de nombreux domaines, dont la santé, l’éducation, l’emploi, la jeunesse, nous connaissons des problèmes régionaux. La présence d’une ministre responsable de notre communauté et l’existence d’un secrétariat pour l’épauler permettront au gouvernement d’éviter de commettre à nouveau les erreurs du passé dans certains domaines, telles les réformes dans les secteurs de la santé et de l’éducation. »

« Cela fait de nombreuses années que notre communauté demande la présence d’un interlocuteur au sein du gouvernement, a indiqué Sylvia Martin-Laforge, directrice générale du QCGN, précisant que le secrétariat représente un outil essentiel pour obtenir d’importants avis en matière de politiques auprès de notre communauté. « La ministre Weil possède une profonde connaissance de notre communauté, et elle est en mesure de s’atteler à la tâche dès maintenant. »