Articles

Le QCGN demande au gouvernement d’exempter les commissions scolaires anglophones de son plan de réforme sur l’éducation

MONTRÉAL, le 19 novembre 2019 – Le projet de loi 40, le plan du gouvernement de la Coalition Avenir Québec visant à abolir les commissions scolaires, viole des droits constitutionnels de la communauté d’expression anglaise du Québec. Le gouvernement devrait exempter le système anglais de l’application de cette réforme en attendant la tenue d’une vaste consultation auprès de la communauté.

« Les écoles sont les institutions de base de la communauté d’expression anglaise, a déclaré Geoffrey Chambers, président du Quebec Community Groups Network (QCGN). Il incombe à la province de concevoir une structure de gouvernance scolaire qui protège et favorise la gestion et le contrôle de cette communauté quant à leurs droits à l’instruction dans la langue de la minorité, ces droits étant garantis par la Constitution. »

Lire la suite