Articles

Les groupes linguistiques minoritaires trouvent un “niveau de consensus surprenant” dans leur demande de renouvellement de la Loi sur les langues officielles

Nous poursuivons un processus qui se déroule dans le contexte des discussions politiques fédérales et provinciales depuis environ trois ans, le Réseau des groupes communautaires du Québec (QCGN), l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) et la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB) sont en tournée depuis l’été pour tenter de faire de la modernisation de la Loi sur les langues officielles du Canada une priorité pour le prochain gouvernement du pays. “La Loi sur les langues officielles doit être modernisée “, a déclaré Geoffrey Chambers, président du QCGN, dans un entretien de groupe avec The Record la semaine dernière. Rejoint par Carol Jolin, président de l’AFO, et Ali Chaisson, directeur général de la SANB, le président du QCGN a repris à son compte les propos précédemment relatés par Raymond Théberge, commissaire aux langues officielles du Canada, en affirmant que le projet de loi âgée de 50 ans est dû pour une refonte.

Lire la suite (en anglais seulement)

Les groupes linguistiques minoritaires se regroupent pour exiger une refonte de la loi sur les langues

Le QCGN, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario et la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick s’unissent pour demander aux parties impliquées dans l’élection fédérale du 21 octobre de s’engager à renforcer la Loi sur les langues officielles en imposant des sanctions plus sévères aux contrevenants. «Il existe un fort consensus sur ce qu’il convient de faire avec la loi. Nous voudrions que ce consensus soit converti en un engagement des partis lors des élections, suivit d’une adoption effective des mesures dans le nouveau parlement », a déclaré jeudi le président du QCGN, Geoffrey Chambers, lors d’un entretien avec le comité de rédaction du Montreal Gazette.

Lire la suite (en anglais seulement)

Cinquante ans après l’adoption de la Loi sur les langues officielles, la langue demeure une question électorale fédérale

Alors que les élections fédérales coïncident avec le 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles du Canada, des organisations de défense des droits aux langues, telles que le QCGN, exercent des pressions pour que les politiciens réexaminent la loi, écrit la professeure Stéphanie Chouinard.

Lire la suite (en anglais seulement)

Les langues officielles, un « disque qui saute » depuis 50 ans?

À l’occasion du 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles du Canada, Radio-Canada examine en profondeur la vitalité des communautés linguistiques en situation minoritaire au Canada. Selon Geoffrey Chambers, président du Quebec Community Groups Network, de nombreux enjeux sont à l’ordre du jour pour la communauté d’expression anglaise du Québec. Parmi eux, ajoute-t-il, il est nécessaire qu’un tribunal administratif donne à la loi des pouvoirs supplémentaires.

Lire la suite

Langues officielles: la refonte nécessaire

Le Quebec Community Groups Network et l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario ont rencontré le comité de rédaction de Le Droit. Ce front uni a souligné l’importance de la modernisation de la Loi sur les langues officielles pour les communautés de langue officielle en situation minoritaire.

Lire la suite:

Alliance avec les anglophones du Québec: l’AFO a raté le coche

Les Francophones de l’Ontario et les Anglophones du Québec s’unissent sur des dossiers pressants, telles que la modernisation de la Loi sur les langues officielles et l’éducation en langue minoritaire, mais, selon Sébastien Pierroz de ONfr,  officialiser la relation va trop loin.

Lire la suite