Articles

La commission du Sénat souligne les points clés du document sur la réforme linguistique

Avant que le gouvernement fédéral ne dépose le projet de loi C-32, Loi pour l’égalité réelle du français et de l’anglais et le renforcement de la Loi sur les langues officielles, le Comité sénatorial permanent des langues officielles a étudié le document original de réforme proposé.

Bien qu’il n’ait pas pu se réunir au Sénat, le comité a réussi à tenir deux réunions pour étudier le document qui divise, en collaboration avec la ministre fédérale responsable des langues officielles, Mélanie Joly, et le Quebec Community Groups Network (QCGN).

Et si le QCGN a reconnu l’importance de protéger les communautés minoritaires de langue française au Canada, il a également exprimé des inquiétudes quant aux effets que le document de réforme aurait sur la population minoritaire de langue anglaise au Québec.

Lire la suite

Que signifient les nouveaux projets de loi sur la langue pour les Québécois anglophones ? Un groupe de défense des droits veut le savoir

Un groupe de défense des droits des anglophones examine les conséquences du projet de loi 96 du Québec et du projet de loi C-32 d’Ottawa pour la communauté anglophone de la province.

Le Quebec Community Groups Network a organisé une conférence mardi matin à laquelle ont pris part des participants d’Ottawa et de Québec.

La ministre fédérale des Langues officielles, Mélanie Joly, a défendu le projet de loi C-32, qui prévoit le renforcement de la Loi sur les langues officielles.

Lire la suite

Les Anglo-Québécois entendent lutter contre la loi 96

C’est avec un discours et une stratégie de minorité assiégée que la communauté anglophone québécoise entend lutter contre la loi 96 du gouvernement caquiste, qu’elle estime être une atteinte à ses droits à plusieurs égards.

Sous le parapluie du Quebec Community Groups Network, quelque 150 personnes ont assisté lundi soir et mardi avant-midi à une conférence sur le sujet. Mardi, la ministre fédérale responsable des Langues officielles, Mélanie Joly, et l’adjoint parlementaire du premier ministre François Legault pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise, Christopher Skeete, ont livré des allocutions et les participants ont pu ensuite prendre connaissance de résultats préliminaires d’une enquête et écouter les discussions d’un panel sur le sujet.

Lire la suite

Français et anglais : vers une égalité réelle des langues officielles au Canada

Plus que jamais, le temps est venu de faire le point sur la situation linguistique au Canada, de prendre acte de l’évolution des langues officielles depuis plus de 50 ans et d’agir afin de relever les défis auxquels elles sont confrontées. Le temps est venu d’offrir une vision modernisée de notre dualité linguistique et de notre bilinguisme au pays afin d’assurer leur avenir.

Accéder au document complet

Le QCGN se dit prudemment optimiste quant au plan de refonte de la Loi sur les langues officielles d’Ottawa

Montréal, le 19 février 2021 – Le Quebec Community Groups Network est heureux que la ministre des Langues officielles, Mélanie Joly, ait réaffirmé le leadership continu du gouvernement du Canada en matière de langues officielles. Dans un même temps, le QCGN demande au gouvernement fédéral de répondre aux préoccupations de longue date de notre communauté concernant la prestation des services publics en anglais de même que l’emploi dans les institutions fédérales au Québec.

Publié plus tôt aujourd’hui, le document de réforme de la Loi sur les langues officielles, Vers une égalité réelle des langues officielles au Canada, de la ministre Joly, reprend les demandes importantes formulées par la communauté d’expression anglaise du Québec au cours du processus de consultation.

Lire la suite

« Les langues officielles sont devenues une passion » – Mélanie Joly

La ministre des Langues officielles, Mélanie Joly, a déclaré que des progrès avaient été réalisés en matière de protection des droits des francophones. Lorsqu’elle a été interrogée sur les préoccupations de la minorité linguistique anglophone, elle a déclaré rester ouverte à la communication avec le Quebec Community Groups Network.

Lire la suite