Articles

Le projet de loi 96 devrait être aboli « dans son entièreté », déclare le Quebec Community Groups Network.

Dans un mémorandum présenté la semaine dernière au comité de l’Assemblée nationale chargé d’étudier le projet de loi 96 du gouvernement provincial visant à renforcer les règles linguistiques du Québec, le Quebec Community Groups Network a déclaré que même si la langue française au Québec « peut et doit être protégée », le projet de loi 96 n’est pas la voie à suivre.

« Le projet de loi 96 est profondément problématique », a déclaré la présidente du QCGN, Marlene Jennings, en lisant la conclusion de la déclaration du groupe de pression communautaire anglophone.

Lire la suite

Éditorial : Le projet de loi 96 est draconien et nuisible

Les audiences du comité de l’Assemblée nationale sur le projet de loi, qui en est maintenant aux deux tiers, ont été tout sauf rassurantes.

Le QCGN a également raison de demander que, en ce qui concerne les soins de santé, il soit explicite dans le projet de loi que ses restrictions d’admissibilité en anglais ne s’appliqueront pas.

C’est devenu un article de foi que le français est en déclin au Québec et que le projet de loi 96 est nécessaire en réponse. Mais beaucoup dépend des marqueurs utilisés pour mesurer le déclin. Il était déconcertant de voir M. Jolin-Barrette demander à la présidente du QCGN, Marlene Jennings, et à Russell Copeman de l’Association des commissions scolaires anglophones du Québec, qui ont comparu séparément, de reconnaître que le français est en déclin. En tant que politiciens expérimentés, Jennings et Copeman ont repéré la mine et l’ont habilement contournée. Quel était l’objectif de Jolin-Barrette ?

Lire la suite

 

L’audience sur le projet de loi 96 laisse des questions fondamentales sans réponse

Le Quebec Community Groups Network (QCGN) a déposé un mémoire mardi après-midi lors des audiences spéciales de l’Assemblée nationale sur le projet de loi 96, Loi sur le français, langue officielle et commune du Québec.

L’un des quatre groupes représentant les anglophones invités aux audiences, la présidente Marlene Jennings a présenté la position du QCGN, affirmant que le projet de loi devrait être retiré dans son intégralité, et a souligné les principales préoccupations concernant les amendements proposés à la constitution et l’utilisation préventive de la clause dérogatoire.

Lire la suite

Projet de loi 96 : les Québécois anglophones sont perdants dans la loi linguistique proposée, selon le QCGN

Marlene Jennings, présidente du Quebec Community Groups Network, dit qu’elle est repartie insatisfaite d’une présentation du point de vue de son groupe sur le projet de loi 96 portant sur la Charte de la langue française.

Elle n’aime pas la façon dont le gouvernement de la Coalition Avenir Québec tente de redéfinir qui est un anglophone du Québec et donc admissible aux services en anglais. Elle n’a pas encore entendu d’explication sur la raison pour laquelle le Québec fait à nouveau un usage préventif de la clause dérogatoire de la Constitution pour suspendre les droits fondamentaux.

Lire la suite

OPINION : Des questions sans réponse demeurent sur le projet de loi 96

Par Marlene Jennings, présidente, Quebec Community Groups Network

Le 21 septembre a marqué le début des audiences de la Commission de la culture et de l’éducation de l’Assemblée nationale sur le projet de loi 96, Loi sur le français, langue officielle et commune du Québec. Il s’agit d’une partie essentielle de notre processus démocratique, même si, malheureusement, on n’a demandé qu’à un nombre très limité de Québécois de partager leurs opinions sur ce qui constitue le plus grand remaniement de l’ordre juridique du Québec depuis la Révolution tranquille.

Lire la suite

La réforme du droit linguistique au Québec

« Le projet de loi 96 propose la révision la plus importante de l’ordre juridique du Québec depuis la Révolution tranquille », a déclaré la présidente du QCGN, Marlene Jennings, qui a témoigné mardi lors des audiences publiques sur le projet de mise à jour de la loi linguistique de la province.

Regarder ici

CTV Montreal présente le témoignage du QCGN sur l’impact de la loi 96.

(Vidéo) À la veille de la présentation du QCGN à la Commission de la culture et de l’éducation de l’Assemblée nationale sur le projet de loi 96 : Loi concernant le français, langue officielle et commune du Québec, la présidente Marlene Jennings discute de l’impact de cette loi linguistique de grande portée sur la communauté anglophone du Québec. Elle est interviewée par Maya Johnson de CTV Montréal. La présentation du QCGN est prévue aujourd’hui vers 15h30. Un lien vers le livestream de cet après-midi est disponible ci-dessous.

Regarder ici

Contrecoup au Québec de la révision de la loi 96 sur la langue française

Mike Le Couteur, de Global News, fait état des préoccupations générales suscitées par les nouvelles mesures proposées par le projet de loi 96. “Ce qu’il fait en réalité, c’est éliminer nos droits et libertés individuels, et pas seulement pour les anglophones (mais) pour tous les Québécois”, déclare Marlene Jennings, présidente du Quebec Community Groups Network. Certains, dont l’ancienne ministre de la langue du Parti québécois, Louise Beaudoin, affirment que le projet de loi ne va pas assez loin.

Regarder ici

Réaction post-électorale

Que signifient les résultats des élections fédérales pour les Québécois ? La présidente du QCGN, Marlene Jennings, se joint à Laura Casella de Global pour réagir aux derniers résultats.

Regarder ici

Lettre ouverte de Marlene Jennings à l’intention du ministre Simon Jolin Barrette

Aujourd’hui marque le début des auditions de la Commission de la culture et de l’éducation de l’Assemblée nationale sur le projet de loi no 96, Loi sur la langue officielle et commune du Québec, le français. Ces auditions constituent un élément important de notre processus démocratique, bien que, malheureusement, seul un nombre limité de Québécois aient été invités à faire connaître leur point de vue sur ce qui représente la plus grande réforme de l’ordre juridique du Québec depuis la révolution tranquille.

Lire la suite