Archive d’étiquettes pour : Loi 96

OPINION : Tous les Québécois ont la responsabilité de préserver, protéger et promouvoir le français

Les Québécois d’expression anglaise ont tout intérêt à préserver l’identité québécoise – ce qui ne peut se faire par des mesures coercitives, écrit Eva Ludvig, présidente du QCGN, dans une tribune publiée dans le Quebec Chronicle-Telegraph.

Lire la suite

Vidéo : Un participant au panel du QCGN suggère que la loi 96 est motivée par les « émissions de ligne ouverte à la radio » – et non par des données démographiques

Le bulletin de nouvelles de fin de soirée de CTV News Montréal couvre la discussion de jeudi soir sur la place du français dans la société québécoise, coparrainée par le Quebec Community Groups Network. Le reportage de CTV commence à 5:50, avec un bref résumé des derniers résultats du sondage de l’Office québécois de la langue française (OQLF).

Regarder la suite

Le français est-il en déclin au Québec ?

Il semble que la justification de la loi 96, telle qu’elle a été présentée par le gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ), ait été basée sur autre chose que des faits, suggère Eva Ludvig, présidente du Quebec Community Groups Network (QCGN), à Global News. Cela fait suite à la publication d’un rapport de l’Office québécois de la langue française (OQLF) concluant que l’usage du français dans la province est resté stable depuis 2007.

Lire la suite

Les groupes minoritaires du Québec devraient s’inquiéter de la décision rendue sur la loi 21, selon un groupe anglophone

« Toutes les minorités devraient s’inquiéter de la décision rendue jeudi après-midi par la Cour d’appel du Québec sur la loi 21, déclare Sylvia Martin-Laforge, directrice générale du Quebec Community Groups Network (QCGN), à CTV. Elle ajoute que ce jugement crée un dangereux précédent : « Cela signifie que le gouvernement peut adopter n’importe quel projet de loi, comme la loi 96, qui ignore nos droits humains fondamentaux sans craindre que les tribunaux puissent les annuler ».

Lire la suite

Les lois québécoises « simplifiées » sur l’affichage en français ajouteront des couches d’exigences

« À un moment où le Québec fait face à l’incertitude économique, ceci nous rappelle que les entreprises devront se conformer à des mesures additionnelles entraînant des coûts supplémentaires », déclare Sylvia Martin-Laforge, directrice générale du QCGN, à propos des exigences récemment annoncées par le gouvernement du Québec en matière d’affichage commercial en français.

Lire la suite

Opinion : Il y a une lueur d’espoir pour 2024 malgré les divisions du gouvernement québécois

« Dans le feu de l’action, nous trouvons et exprimons une cause commune avec les Québécois qui partagent nos préoccupations au sujet d’un réseau de santé et de services sociaux qui s’effrite et d’un système d’éducation qui subit d’énormes pressions » écrit Eva Ludvig, présidente du QCGN, dans une tribune publiée dans The Montreal Gazette.

Lire la suite

Le projet de loi 15 ne menace pas les services hospitaliers anglais, selon le ministre de la santé

Eva Ludvig, présidente du Quebec Community Groups Network (QCGN), espère que le ministre de la santé du Québec prend réellement au sérieux les préoccupations de la communauté. Mais elle n’en est pas tout à fait convaincue. “Vous me pardonnerez d’être un peu sceptique”, déclare Mme Ludvig. “Nous avons vu l’impact de la loi 96 malgré toutes les assurances et nous continuons à le voir de plus en plus. Nos droits sont en train d’être érodés”.

Lire la suite

Le QCGN dénonce la hausse des frais de scolarité de la CAQ

Si les mesures linguistiques de la Coalition Avenir Québec (CAQ) « en général, y compris la loi 96 qui fait mal, peuvent viser la région de Montréal, elles entraînent aussi des dommages collatéraux pour les quelque 250 000 Québécois anglophones qui vivent en dehors de la métropole », déclare Sylvia Martin-Laforge, directrice générale du QCGN.

Lire la suite

Opinion : Pour les Anglo-Québécois, la vigilance est à l’ordre du jour

La communauté d’expression anglaise a plusieurs raisons de s’inquiéter à l’approche de la nouvelle saison politique, écrit Eva Ludvig, présidente du QCGN, dans un article d’opinion publié dans la Montreal Gazette.

Lire la suite

CityNews

Le ministère québécois de la langue française affirme qu’un Montréalais à qui la RAMQ a refusé le service en anglais y avait droit

Avec la loi 96, on peut s’attendre à voir se multiplier les incidents comme celui de Susan Starkey, à qui la RAMQ a raccroché au nez pour avoir demandé à converser en anglais, explique Eva Ludvig, présidente du QCGN.

Lire la suite