Articles

Réactions de la communauté anglophone au projet de loi 96

Le nouveau projet de réforme linguistique du gouvernement Legault suscite des réactions mitigées. Laura Casella de Global invite Marlene Jennings, présidente du Quebec Community Groups Network, à partager les réactions de certains de ses membres.

Les avertissements du QCGN concernant les conséquences imprévues des propositions du projet de loi 96 ne semblent pas avoir été entendus jusqu’à présent, ajoute-t-elle : “Il semble que nous allons être frappés par un camion Mack – encore une fois”.

Regarder ici

The Current, 17 Mai, 2021

Le premier ministre du Québec, François Legault, veut modifier la Constitution canadienne pour mieux protéger la langue française, une mesure qui pourrait avoir des répercussions sur tout, de l’immigration à l’éducation en passant par les politiques à l’extérieur des frontières de la province. Matt Galloway discute de la nouvelle législation avec l’animateur de l’émission Midi-Info de Radio-Canada et journaliste politique de longue date, Michel C Auger ; la correspondante politique en chef de CBC, Rosemary Barton ; et la présidente du Quebec Community Groups Network et ancienne députée libérale fédérale, Marlene Jennings.

Écouter ici

Face au multiculturalisme, est-il temps de mettre un terme au débat linguistique au Québec ?

Les disputes sur la langue ne sont pas nouvelles au Québec, mais avec un paysage changeant qui penche vers le multiculturalisme, certains se demandent s’il ne serait pas temps de mettre le débat en veilleuse.

Jeudi, le débat sur la langue au Québec a de nouveau été mis en lumière lorsque la Coalition Avenir Québec (CAQ) a déposé un projet de loi agressif visant à réformer la loi 101, la Charte de la langue française du Québec.

“Je pense qu’il y a une discussion à avoir”, a déclaré Marlene Jennings, présidente du Quebec Community Groups Network (QCGN).

Jennings souligne que les Québécois devraient cesser de considérer le débat sur la langue comme une bataille à finir entre francophones et anglophones.

Lire la suite

Le projet de plafonner le nombre de places dans les cégeps de langue anglaise pourrait avoir des conséquences inattendues

La nouvelle réforme linguistique du Québec, le projet de loi 96, propose de plafonner le nombre de places dans les cégeps de langue anglaise. Elle donnerait également la priorité aux étudiants anglophones.

Cependant, le Quebec Community Groups Network (QCGN) a déclaré que le gouvernement devrait plutôt veiller à ce que les étudiants deviennent bilingues.

“(Les étudiants) qui peuvent répondre aux besoins des entreprises, celles qui sont déjà ici et celles qui veulent venir et investir au Québec”, a déclaré la directrice générale du QCGN, Sylvia Martin-Laforge.

Lire la suite

Le français au Québec : Les anglophones conservent leurs droits dans la loi 96, selon Jolin-Barrette

La communauté anglophone ne perd aucun de ses droits et va même améliorer son statut grâce à la nouvelle législation linguistique déposée cette semaine, a déclaré vendredi le ministre responsable du projet de loi.

“Mon objectif n’était pas de monter les communautés française et anglaise l’une contre l’autre. L’important, c’est de protéger le français tout en protégeant la communauté anglophone. C’est le statu quo pour la communauté anglophone.”

M. Jennings, cependant, n’a pas reculé et a tweeté vendredi que les gens n’ont pas compris que le projet de loi 96 “donne la primauté aux droits collectifs.”

Lire la suite

Le projet de refonte de la Loi 101 ne tient nullement compte des droits et libertés fondamentaux de la personne

Le Quebec Community Groups Network déplore que les changements proposés à la Charte de la langue française bafouent les droits fondamentaux de la personne et il estime qu’ils saperont la vitalité de la communauté d’expression anglaise en situation minoritaire.

« La portée des changements législatifs proposés est plus vaste que nous ne l’aurions jamais imaginée », déclare Marlene Jennings, présidente du QCGN, après avoir fait un examen rapide du projet de loi no 96, Loi sur la langue officielle et commune du Québec, le français.

Lire la suite