Articles

Hanes : La conférence du QCGN révèle le plan de match pour s’opposer au projet de loi 96

Les anglophones du Québec ont toujours marché sur une corde raide lorsqu’il s’agit de faire valoir leurs droits.

C’est l’énigme à laquelle la communauté anglophone du Québec est confrontée dans ce qui pourrait être le combat de sa vie – même après 50 longues années de guerre linguistique.

Les deux projets de loi – le projet de loi 96 et le projet de loi C-32 – ont fait l’objet d’une conférence virtuelle mardi intitulée Our Place in Quebec and Canada. Organisé par le Quebec Community Groups Network, le principal groupe d’encadrement représentant les anglophones de la province, l’événement a révélé le plan de match pour s’opposer au projet de loi 96, qui a été présenté en mai mais ne fera pas l’objet de consultations avant l’automne.

Lire la suite

Les Anglo-Québécois entendent lutter contre la loi 96

C’est avec un discours et une stratégie de minorité assiégée que la communauté anglophone québécoise entend lutter contre la loi 96 du gouvernement caquiste, qu’elle estime être une atteinte à ses droits à plusieurs égards.

Sous le parapluie du Quebec Community Groups Network, quelque 150 personnes ont assisté lundi soir et mardi avant-midi à une conférence sur le sujet. Mardi, la ministre fédérale responsable des Langues officielles, Mélanie Joly, et l’adjoint parlementaire du premier ministre François Legault pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise, Christopher Skeete, ont livré des allocutions et les participants ont pu ensuite prendre connaissance de résultats préliminaires d’une enquête et écouter les discussions d’un panel sur le sujet.

Lire la suite