Archive d’étiquettes pour : Joan Fraser

iPolitics

Les compagnies aériennes et ferroviaires font face à une échéance dans le processus de « francisation » du Québec

Le QCGN demande que toute mention de la Charte de la langue française soit retirée du projet de loi fédéral C-13. Joan Fraser, ancienne sénatrice et membre du conseil d’administration du QCGN, affirme que la reconnaissance de la Charte dans le projet de loi, récemment amendée par la loi 96, « serait une déclaration explicite du soutien fédéral à l’utilisation de la clause dérogatoire pour piétiner les droits linguistiques minoritaires des Québécois anglophones ».

Lire la suite

Modernisation de la Loi sur les langues officielles : comment le fédéral s’est trompé

Les changements fondamentaux à la Loi sur les langues officielles proposés par le projet de loi C-13 auront des effets profonds sur les droits linguistiques d’un grand nombre de Canadiens, écrit Eva Ludvig, présidente intérimaire du QCGN, ainsi que Joan Fraser, ancienne sénatrice et membre du comité exécutif du QCGN : « Il est temps d’arrêter, de revenir à l’essentiel et de revenir au consensus obtenu par les personnes que la Loi sur les langues officielles touche le plus ».

Lire la suite

Pierre Poilievre est le seul candidat à la direction du Parti conservateur à rester muet sur la Loi 96

Le député ontarien Pierre Poilievre est le seul candidat dans la course à la direction du Parti conservateur à rester muet sur la nouvelle loi linguistique controversée du Québec, le projet de loi 96.

Les conséquences de la loi pour le gouvernement fédéral (touchant les langues officielles et la Constitution) signifient que « ce ne sont pas des questions mineures dont personne ne se soucie vraiment », a déclaré Joan Fraser, sénatrice libérale à la retraite et ancienne rédactrice en chef de la Gazette de Montréal, qui siège au conseil d’administration du Quebec Community Groups Network, qui s’oppose à la loi 96.

Lire la suite

L’assemblée législative du Québec adopte le projet de loi 96 sur la langue malgré une opposition farouche

Le gouvernement du Québec a obtenu la plus grande expansion de ses lois linguistiques en plus de 40 ans, imposant de nouvelles règles pour renforcer l’utilisation du français dans la fonction publique, l’éducation et les affaires, malgré l’opposition amère de la minorité anglophone de la province.

« L’humeur actuelle de la communauté anglophone est plutôt sombre », a déclaré Joan Fraser, ancienne sénatrice et rédactrice en chef de la Gazette de Montréal, qui siège aujourd’hui au conseil d’administration du Quebec Community Groups Network, un groupe de défense des anglophones.

Lire la suite

André Pratte : Au Québec, la colère des anglophones bouillonne, alors que même les libéraux prennent un virage nationaliste.

Sénatrice à la retraite et ancienne journaliste, Joan Fraser est depuis des décennies l’une des observatrices les plus perspicaces de la politique québécoise. Ainsi, lorsque Mme Fraser affirme que la population anglophone du Québec est en colère comme jamais auparavant, il faut prendre la situation au sérieux. « Nous nous sentons abandonnés », m’a-t-elle dit cette semaine. « Depuis 50 ans, on nous dit que nous devons nous adapter aux changements de la société québécoise. Mais nous avons l’impression que ce n’est jamais assez, qu’à chaque fois que nous nous adaptons, les poteaux de but sont déplacés ». Cette perception est correcte.

Lire la suite

Protéger le français partout au pays, la mission de Ginette Petitpas Taylor [VIDÉO]

« C’est carrément asymétrique », déclare Joan Fraser, membre du conseil d’administration du QCGN et ancienne sénatrice, à propos du projet de loi C-13, Loi modifiant la Loi sur les langues officielles, récemment déposé : « Il ne parle que de la promotion et de la protection de l’usage du français au sein des entreprises privées au Québec. Il n’y a pas un mot sur la protection des membres de la communauté linguistique [anglophone] du Québec ».

Lire la suite

Loi sur les langues officielles : des progrès, mais encore du travail, juge la FCFA

Du côté de l’organisme porte-parole des Anglo-Québécois, le Quebec Community Groups Network (QCGN) est quant à lui déçu du projet de loi présenté par Mme Petitpas Taylor.

Si des améliorations ont été apportées par rapport à la mouture de juin dernier, notamment par la reconnaissance de la contribution historique des communautés de langues officielles en situation minoritaire, selon l’organisme, il déplore ce qu’il analyse comme un abandon du principe de la symétrie dans la Loi entre les francophones et les anglophones minoritaires.

On crée un précédent dangereux, pas seulement pour nous autres, mais aussi pour les francophones dans les autres provinces, juge l’ancienne sénatrice et membre du conseil d’administration de Quebec Community Groups Network , Joan Fraser, qui a notamment siégé sur le Comité sénatorial permanent des langues officielles.

Lire la suite

La loi sur la protection du français au Canada vise à faire venir davantage d’immigrants francophones

Le gouvernement fédéral prévoit de fixer un objectif visant à faire venir davantage d’immigrants francophones au Canada dans le cadre d’une campagne visant à relancer et à protéger le français dans le pays.

Joan Fraser, membre du conseil d’administration du Quebec Community Groups Network, a déclaré que la loi proposée est fortement axée sur la protection du français au Québec et de la minorité francophone dans le reste du Canada, et pas assez sur la minorité anglophone au Québec.

Lire la suite

“Trop de bâton, pas assez de carotte” : Les panélistes expriment leurs préoccupations au sujet du projet de loi 96

Le Quebec Community Groups Network (QCGN) a exploré le projet de loi 96 sous tous les angles lors d’un webinaire organisé dans la soirée du 20 janvier.

Cette loi controversée et de grande envergure a été déposée pour la première fois en mai 2021. Bien qu’il soit techniquement mort au feuilleton lorsque le premier ministre François Legault a prorogé l’Assemblée nationale en octobre, le gouvernement a affirmé son intention de l’adopter cette année.

Lors de la table ronde du 20 janvier, l’ancienne sénatrice Joan Fraser, l’ancien sénateur et journaliste André Pratte, et le journaliste indépendant Christopher Curtis de The Rover, ont partagé leurs réflexions sur la législation proposée.

Lire la suite

Webinaire du QCGN sur les droits linguistiques : André Pratte & Christopher Curtis

Alors que l’opposition et l’inquiétude grandissent au sujet du projet de loi 96, Loi sur le français, langue officielle et commune du Québec, le QCGN poursuit sa série de webinaires visant à aider les Québécois à comprendre les implications d’une législation linguistique. Dans ce webinaire, l’ancien sénateur et journaliste André Pratte et le journaliste indépendant Christopher Curtis examineront la progression du projet de loi sur la place publique et donneront leur point de vue sur certains des éléments les plus controversés de la législation. L’ancienne sénatrice et journaliste Joan Fraser est l’animatrice.

Regardez le webinaire complet ici