Articles

Analyse : François Legault obtient les meilleures notes de toutes parts dans la foulée de la crise de la COVID-19

QUÉBEC — C’est une des ironies de la politique où un dirigeant peut être à son meilleur lorsque la situation est à son pire. Alors que la COVID-19 secoue la planète, François Legault se retrouve justement dans cette position. Soudainement, même les Anglophones qui n’ont pas voté pour la Coalition Avenir Québec en 2018 — et qui ne sont pas d’accord avec plusieurs de ses politiques — pensent que François Legault dirige bien la province en ces temps plutôt sombres.

Lire la suite (en anglais)

Pour les Anglophones, les actions de la CAQ sont plus éloquentes que ses mots

Par Geoffrey Chambers and Gerald Cutting, QCGN

L’automne dernier, le gouvernement de François Legault a mené une tournée de consultations avec les Québécois d’expression anglaise. Un bon nombre de voix de partout dans la communauté d’expression anglaise a présenté des actions spécifiques et très raisonnables. Cependant, l’exercice à été effectué à la hâte et n’a pas contribué à développer ou à prendre en considération les travaux d’établissement des priorités stratégiques précédents réalisés par la communauté. De plus, le gouvernement envoie des messages mitigés lorsqu’il anime une consultation, tout en ignorant nos désaccords fondamentaux sur des initiatives politiques importantes qui affectent notre vitalité et nos droits constitutionnels.

Lire la suite (en anglais)

Ce que dit Legault lorsqu’il pense que les non-Francophones n’écoutent pas

Don Macpherson du Montreal Gazette revient sur la première année au pouvoir de la Coalition Avenir Québec et sur les hauts et les bas avec la communauté d’expression anglaise.

Lire la suite (en anglais seulement)

Analyse: Fierté et pragmatisme sont les mots clés dans la première année au pouvoir de Legault

Le journaliste politique de la Montreal Gazette, Philip Authier, revient sur les moments clés qui ont marqué la première année au pouvoir de la Coalition Avenir Québec. Une série d’initiatives, notamment le plan de supprimer les commissions scolaires et la mise en œuvre du projet de loi 21, ont concerné la communauté dans son ensemble, a déclaré le président du QCGN, Geoffrey Chambers.

Lire la suite (en anglais seulement)

François Legault inquiète les anglophones

« C’est un climat très très inquiétant. » Plusieurs membres influents de la communauté anglophone dénoncent des relations difficiles avec un gouvernement Legault jugé « déconnecté ». Au coeur du problème : un manque de sensibilité de Québec envers les minorités, disent-ils.

Lire la suite

Macpherson : François Legault fait le procès contre sa propre proposition

Dans sa chronique cette semaine, Don Macpherson estime que François Legault fait le procès contre la proposition de son gouvernement d’abolir des commissions scolaires en laissant entendre que les commissions scolaires anglophones devraient être abolies parce qu’elles peuvent aller en cour pour défendre les écoles de la communauté d’expression anglaise.

Lire la suite (en anglais seulement)

Les francophones solidaires du combat des anglo-québécois en éducation

Les Francophones du pays sont solidaires avec la communauté d’expression anglaise alors que François Legault commence hâtivement à transférer trois écoles de la CSEM à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île.

Lire la suite

Les groupes des droits des anglophones ont rencontré vendredi le premier ministre François Legault, que s’est-il passé lors de la réunion?

Tiffany Callender, directrice générale de l’Association de la communauté Noir de Côte-des-Neiges et membre du comité d’établissement des priorités du QCGN est interviewée par Natasha Hall de CJAD pour discuter du déroulement de la première réunion avec le premier ministre François Legault et de l’importance de la consultation avec la communauté d’expression anglaise et les minorités visibles.

Écoutez l’entretien (en anglais seulement)

Des groupes anglophones réagissent à une première rencontre avec François Legault

Lors d’une entrevue avec le journaliste de CTV News, Paul Karwatsky, le président du QCGN, Geoffrey Chambers, discute des enjeux qui ont été évoqués lors d’une première rencontre en personne avec François Legault. M. Chambers rapporte que même si le premier ministre était à l’écoute et a accepté de consulter davantage la communauté, il ne s’est pas engagé à suivre les conseils de la communauté sur des questions comme les commissions scolaires.

Voir l’entrevue (en anglais seulement)

Première rencontre entre François Legault et la communauté anglophone

Le principal groupe de défense des droits de la communauté anglophone est ressorti satisfait de sa première rencontre avec le premier ministre vendredi à Montréal, même si ses positions continent de diverger de celles du gouvernement sur plusieurs sujets chauds.

« C’est un compliment que le premier ministre ait pris la responsabilité des relations avec les anglophones. Qu’il nous rencontre aussi tôt dans le mandat, ça montre que c’est important pour lui », s’est réjoui Geoffrey Chambers, président du Quebec Community Groups Network (QCGN), qui rassemble une cinquantaine d’organismes communautaires anglophones.

Le QCGN milite entre autres pour que l’affichage de tous les hôpitaux du Québec, donc ceux à charte francophone, puisse être bilingue.

« Pour nous, l’affichage dans les hôpitaux entre dans la définition de services d’urgence et de santé, qui doivent pouvoir être donnés dans les deux langues », a plaidé M. Chambers devant le premier ministre, qu’il décrit comme réceptif.

Lire la suite