Articles

Lametti adopte une approche attentiste à l’égard de la loi 96.

Interrogé sur les problèmes soulignés la semaine dernière par le Quebec Community Groups Network (QCGN) concernant le projet de réforme linguistique de la province, le projet de loi 96, le ministre de la Justice du Canada, David Lametti, a déclaré qu’il avait l’intention de continuer à étudier attentivement le projet de loi, mais a généralement minimisé ses inquiétudes.

“Nous continuerons à surveiller la situation, mais nous sommes à l’aise pour laisser le processus aller de l’avant”, a déclaré M. Lametti, expliquant que, bien qu’il ait des préoccupations quant à la façon dont le projet de loi utilise la clause dérogatoire, il considère également que la législation proposée n’en est qu’à ses débuts.

“Il s’agit des premiers jours. Le projet de loi n’a même pas été déposé à l’Assemblée nationale”, a-t-il observé. “Nous verrons où en sera le libellé final”.

Lire la suite

 

Les commentaires de M. Trudeau sur la Constitution suscitent un tollé chez les anglophones du Québec

Les commentaires du Premier ministre Justin Trudeau selon lesquels le Québec peut réécrire unilatéralement des sections de la Constitution ont bouleversé les représentants de la communauté anglophone.

Mais le ministre fédéral de la Justice, David Lametti, a insisté plus tard sur le fait que le gouvernement fédéral n’a pas oublié qu’il a un rôle à jouer dans la protection des droits des minorités canadiennes, y compris les anglophones du Québec.

Dans une lettre adressée à Lametti et rendue publique mercredi par le QCGN, Mme Jennings a exprimé son inquiétude quant aux conséquences possibles du projet de loi 96. Dans cette lettre, Mme Jennings soulève de “sérieuses inquiétudes” au sujet du projet de loi 96, de son impact sur les droits des minorités et de ce qu’elle considère comme la réponse tiède d’Ottawa.

Lire la suite