Archive d’étiquettes pour : communauté d’expression anglaise

(Vidéo) Les aînés anglophones vivant à l’extérieur de Montréal déplorent l’accès limité aux journaux de langue anglaise

Les résidents anglophones de l’extérieur de la grande région de Montréal disent se sentir coupés, voire abandonnés. Depuis des mois, ils n’ont pas pu mettre la main sur les publications de la plupart des journaux de langue anglaise.

« Cela affecte vraiment la vitalité de notre communauté en termes d’accès à ce qui se passe », déclare Eva Ludvig, membre du conseil d’administration du Quebec Community Groups Network.

Regarder ici

Un groupe communautaire affirme que le projet de loi 96 limite les droits des anglophones

Dans une lettre ouverte écrite par le Quebec Community Groups Network (QCGN) au premier ministre Legault, le QCGN affirme que la définition gouvernementale de « English Eligible » est limitative et que les groupes minoritaires, selon les normes internationales, devraient se définir eux-mêmes. La définition actuelle de « English Eligible » exclut entre 300 000 et 500 000 Québécois anglophones, ce qui rend la catégorie loin d’être inclusive et limite l’accès aux services gouvernementaux en anglais.

Lire la suite

L’impact réel du projet de loi 96 sur la communauté d’expression anglaise est on ne peut plus clair

Après des mois d’assurances réitérées à l’effet du contraire, le premier ministre du Québec, François Legault, a confirmé ce matin son intention de restreindre, en vertu du projet de loi 96, l’accès aux services gouvernementaux du Québec en anglais aux membres de la communauté d’expression anglaise admissibles à l’enseignement en anglais selon les termes de la Loi 101.

Cette mesure aurait notamment pour effet de retirer le droit d’accès en anglais aux services de santé et aux services sociaux actuellement accordé aux membres de la communauté d’expression anglaise du Québec, dont on évalue le nombre de 300 000 à 500 000 personnes.

Lire la suite

Aucune minorité au Canada n’est mieux servie que les Québécois anglophones : Legault

Le premier ministre du Québec, François Legault, a été critiqué cette semaine pour avoir affirmé que « aucune minorité au Canada n’est mieux servie que les Québécois d’expression anglaise » lors de son discours inaugural de mardi.

Le premier ministre a fait ce commentaire après avoir énuméré les institutions au service de la communauté anglophone, du Collège Dawson au CUSM.

« Les Québécois d’expression anglaise ont travaillé fort pour se donner ces institutions », a déclaré la directrice générale du Quebec Community Groups Network, Sylvia Martin-Laforge.

« Nous les avons construites, nous les avons payées, et elles font maintenant partie du Québec », a-t-elle ajouté.

Lire la suite