Articles

Le Québec ouvre une vaste enquête sur les allégations de mauvaise gestion de la CSEM

Qualifiant la situation de «grave et troublante», le gouvernement du Québec a lancé une vaste enquête administrative sur des allégations de mauvaise gestion chronique et de transgressions éthiques à la Commission scolaire English-Montréal.

Mais le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a nié que l’enquête soit une initiative politique destinée à intimider le conseil d’administration, un des nombreux opposants au projet du gouvernement de transformer les conseils en centres de services.

«Ce sont deux questions totalement distinctes», a déclaré Roberge aux journalistes, annonçant une enquête «exhaustive» de neuf mois sur la CSEM, un rapport devant être remis au ministre le 10 septembre.

Lire la suite  (en anglais seulement)

La communauté d’expression anglaise s’engage à combattre le plan de la CAQ visant à supprimer les commissions scolaires

Le Quebec Community Groups Network est prêt à combattre le projet de la CAQ d’abolir les commissions scolaires en faveur des centres de services.

Dans un communiqué de presse, Geoffrey Chambers, président du QCGN, a déclaré que les commissions scolaires ont une valeur qui va bien au-delà de l’éducation.

« Ils sont essentiels à la survie et à l’identité de notre communauté d’expression anglaise », a-t-il déclaré.

Dans une entrevue avec the Montreal Gazette, le premier ministre François Legault a confirmé qu’il poursuivrait ses projets controversés.

« Une fois que les neuf centres anglophones seront en place, ils se rendront compte qu’ils n’ont rien perdu », a-t-il déclaré à la Gazette. “Donc, c’est une bataille inutile.”

Chambers a réaffirmé la position du QCGN selon laquelle l’organisation contesterait toute décision de la CAQ devant les tribunaux.

Lire la suite (en anglais seulement)

Le QCGN s’oppose vivement au projet d’abolition des commissions scolaires au Québec

Montréal, 14 décembre 2018 – Le Quebec Community Groups Network n’a aucunement l’intention de tenir compte de l’avis exprimé par le premier ministre Premier François Legault à notre communauté pour lui faire abandonner tout plan de contester le projet du gouvernement de la Coalition avenir Québec qui consiste à abolir les commissions scolaires et à les remplacer par des centres de services aux écoles.

Admettant que lui et son ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, n’ont pas encore discuté de leur plan avec la communauté québécoise d’expression anglaise, le premier ministre a déclaré hier au journal The Gazette qu’il entend aller de l’avant avec cette réforme controversée. Le QCGN s’étonne que François Legault ait même osé prédire qu’une fois les centres de services mis en place, notre communauté « réalisera n’avoir rien perdu ».

« Nous rejetons catégoriquement cette déclaration, a affirmé le président du QCGN, Geoffrey Chambers. Le jugement de la Cour suprême du Canada dans la cause Mahe c. Alberta ne pouvait être plus clair. La Cour a statué que les communautés linguistiques en situation minoritaire ont le droit de contrôler et de gérer les centres d’enseignement fréquentés par leurs enfants pour assurer et permettre l’épanouissement de notre langue et de notre culture. »

 

Lire la suite

La communauté d’expression anglaise s’engage à combattre le plan de la CAQ visant à supprimer les commissions scolaires

La communauté d’expression anglaise n’a pas l’intention d’abandonner sa bataille pour protéger le système de commission scolaire anglophone existant.

Le Quebec Community Groups Network (QCGN) – qui regroupe près de 60 organisations communautaires anglophones à travers le Québec – a déclaré dans un communiqué vendredi qu’il “n’avait aucune intention de suivre le conseil du premier ministre François Legault d’abandonner, car ils perdraient devant les tribunaux.

“Nous sommes en désaccord le plus catégorique”, a déclaré Geoffrey Chambers, président du QCGN, dans un communiqué. « La décision de la Cour suprême dans l’affaire Mahe contre Alberta était très claire.

Lire la suite (en anglais seulement)

CAQ met l’accent sur son équipe en vue des élections

“The Coalition Avenir Quebec is meeting in Ste. Adele this week to prepare for the spring session of the National Assembly — but more importantly, to lay the groundwork for this year’s provincial election.”

Le chef de la Coalition Avenir Québec François Legault a présenté Dr. Lionel Carmant comme un candidat potentiel au titre de ministre de la Santé au sein d’un gouvernement de la CAQ. Les membres du parti sont rassemblés à Sainte-Adèle pour un caucus présessionel. Lors de cette rencontre, plusieurs propositions ont également été discuté telles que le plan d’abolir les commissions scolaires, une mesure qui ne réjouit pas les groupes de langue anglaise.

Notamment, le QCGN écrit que la CAQ a démontré un manque de connaissances frappant envers la communauté d’expression anglaise dans un communiqué de presse. Le Quebec English School Boards Association a également réagi à ce plan en plaidant que cette mesure est anticonstitutionnelle.

Lisez l’article sur le site de CTV News (en anglais)