Archive d’étiquettes pour : Association des Townshippers

Un message commun du Quebec Community Groups Network et de la Townshippers’ Association

La décision du premier ministre François Legault et de son gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ) de pratiquement doubler les frais universitaires pour les étudiants de l’extérieur de la province « ne fera pas grand-chose pour améliorer la situation des universités francophones et nuira beaucoup aux universités anglophones – en particulier Bishop’s, où environ 2 650 étudiants étaient inscrits cet automne », écrivent Eva Ludvig et Don Warholtz, respectivement présidente du Quebec Community Groups Network (QCGN) et président de l’Association des Townshippers.

L’association des Townshippers n’organisera pas de manifestations contre les lois linguistiques controversées, selon son président

L’Association des Townshippers rencontrera les élus pour leur faire part de ses préoccupations concernant la loi 96, plutôt que d’organiser des manifestations au sujet de la législation linguistique, déclare Don Warholtz, président de l’Association des Townshippers. L’approche adoptée par des groupes tels que le QCGN et le groupe de travail sur la politique linguistique « est un peu différente de la nôtre », ajoute-t-il.

Lire la suite

La cofondatrice des Townshippers, Marjorie Goodfellow, récompensée pour son action en faveur des droits linguistiques

Marjorie Goodfellow, cofondatrice de l’Association des Townshippers, est reconnue par le Commissariat aux langues officielles pour ses 40 années de défense des droits de la communauté anglophone du Québec. Elle encourage tous ceux qui souhaitent participer à la protection des droits des Québécois d’expression anglaise à écrire à leur député, « et à soutenir le Quebec Community Groups Network ».

Lire la suite

C’est personnel : l’impact des lois sur la langue

L’ancien président du QCGN et de l’Association des Townshippers, Gerald Cutting, offre une perspective personnelle sur la politique linguistique au Québec dans un commentaire du Townships Sun.

Lire la suite

L’Association des Townshippers défie le gouvernement provincial aux audiences sur le projet de loi 96

Ayant l’occasion de s’exprimer lors des audiences sur le projet de loi 96 mercredi, l’Association des Townshippers a réitéré son soutien au renforcement et à la protection de la langue française, mais pas par le biais de la nouvelle loi linguistique proposée par le gouvernement du Québec.

Gerald Cutting, président de l’association, a déclaré au comité législatif présent que le projet de loi remet en question les droits fondamentaux de la population anglaise dans un certain nombre de domaines. Il a proposé de revenir à la table à dessin avec un examen plus approfondi.

Lire la suite

Audiences sur le projet de loi 96 : ” Nous sommes dos au mur “, disent les Townshippers.

Les mots de Gerald Cutting étaient directs et, comme il l’a dit, reflètent les pensées de nombreux Québécois anglophones confrontés à la perspective d’une nouvelle loi linguistique sévère.

“Pouvons-nous travailler ensemble pour trouver des solutions qui nous donnent l’impression que ce projet de loi ne nous vise pas ?”, a déclaré le président de l’Association des Townshippers, âgé de 73 ans et à la voix douce, devant le comité législatif chargé d’étudier le projet de loi 96 sur la Charte de la langue française.

Lire la suite

Le manque de représentation anglophone aux audiences sur le projet de loi 96 est « déplorable », selon des groupes.

Les groupes anglophones du Québec affirment qu’ils seront dramatiquement sous-représentés lors des audiences de cet automne sur le projet de loi 96.

Sur les 50 intervenants invités à prendre part aux audiences sur la révision de la législation linguistique proposée par le gouvernement, du 21 septembre au 7 octobre, seuls trois groupes représentent la communauté anglophone.

“Nous demandons une plus grande participation à ces audiences”, a déclaré M. Jennings. “Je pense qu’il est déplorable que le gouvernement ait choisi les personnes qu’il veut entendre à travers le Québec.

Lire la suite