Articles

Lametti adopte une approche attentiste à l’égard de la loi 96.

Interrogé sur les problèmes soulignés la semaine dernière par le Quebec Community Groups Network (QCGN) concernant le projet de réforme linguistique de la province, le projet de loi 96, le ministre de la Justice du Canada, David Lametti, a déclaré qu’il avait l’intention de continuer à étudier attentivement le projet de loi, mais a généralement minimisé ses inquiétudes.

“Nous continuerons à surveiller la situation, mais nous sommes à l’aise pour laisser le processus aller de l’avant”, a déclaré M. Lametti, expliquant que, bien qu’il ait des préoccupations quant à la façon dont le projet de loi utilise la clause dérogatoire, il considère également que la législation proposée n’en est qu’à ses débuts.

“Il s’agit des premiers jours. Le projet de loi n’a même pas été déposé à l’Assemblée nationale”, a-t-il observé. “Nous verrons où en sera le libellé final”.

Lire la suite