Archive d’étiquettes pour : Allison Hanes

Le déclin apparent du français au Québec a des causes complexes, des experts s’expriment lors du panel du QCGN

Des idées et des opinions sur le statut et l’avenir de la langue française au Québec ont été échangées au cours de la table ronde bilingue d’hier. La discussion, organisée conjointement par le Quebec Community Groups Network, le Montreal Gazette et la Fondation Notre Home, a réuni les experts Mario Polèse, Jean-Benoît Nadeau et Jean-Pierre Corbeil.

Lire la suite

Hanes : Le Québec doit cesser l’hyperbole défaitiste sur la fragilité du français

« Le Québec est plus polarisé aujourd’hui qu’il ne l’a été depuis des décennies, en grande partie à cause de l’affirmation incontestée que le français est menacé de toutes parts », écrit la chroniqueuse Allison Hanes. Cette question sera l’une des nombreuses discutées lors de la conférence de jeudi, coparrainée par le Quebec Community Groups Network. Allison Hanes se joindra à Jean-Benoît Nadeau, Jean-Pierre Corbeil et Mario Polèse en tant que panélistes.

Lire la suite

Hanes : Trudeau jette les anglos du Québec sous le bus avec le projet de loi C-13

La chroniqueuse Allison Hanes ne mâche pas ses mots, dans une analyse et un récapitulatif des positions prises par le Quebec Community Groups Network (QCGN), plusieurs députés libéraux fédéraux au franc-parler, et d’autres sur la nouvelle Loi sur les langues officielles : « Les Québécois anglophones ne doivent pas se laisser abuser par l’emballage public du projet de loi C-13 par Ottawa », écrit-elle.

Lire la suite

Hanes : Dernière chance de s’exprimer contre le projet de loi 96

Il y a longtemps que les Québécois anglophones n’ont pas été appelés à se réunir en grand nombre pour défendre leurs droits.

Tous les Québécois de toutes origines linguistiques devraient être profondément inquiets, y compris les francophones. Mais c’est le Quebec Community Groups Network, le groupe de coordination qui représente les intérêts des anglophones, qui a mené la charge. Le QCGN appelle les Québécois anglophones – voire tous les Québécois – à participer à un rassemblement ce samedi pour défier le premier ministre François Legault qui prétend qu’il n’y a pas eu d’opposition sérieuse au projet de loi 96.

Lire la suite

Allison Hanes : Pour Legault, les Québécois minoritaires ne comptent pas

Depuis qu’il a pris le pouvoir en 2018, le premier ministre François Legault est devenu un leader beaucoup plus avisé, réduisant sa rhétorique de division d’il y a quelques années.

Mais cela ne veut pas dire qu’il a changé ses habitudes.

Maintenant qu’il est aux commandes, Legault fait à peu près tout ce qu’il menaçait de faire lorsqu’il était un populiste enragé, mais il le présente d’une manière beaucoup plus digne d’un homme d’État.

Lire la suite