Archive d’étiquettes pour : affichage bilingue

Le QCGN n’est pas d’accord avec l’interprétation de François Legault en ce qui concerne l’affichage en anglais dans les hôpitaux

Montréal, 10 janvier 2019 – La déclaration du premier ministre François Legault sur le fait que les Québécois d’expression anglaise ont droit à des services dans leur propre langue, mais pas à l’affichage en anglais est fausse. La Loi 101 n’interdit d’aucune façon l’usage de l’anglais sur l’affichage dans les hôpitaux car elles concernent la santé et la sécurité, soutient le président du Quebec Community Groups Network, Geoffrey Chambers.

« C’est insensé de débattre que tu as accès aux services de santé et aux services sociaux si tu ne sais pas où les services sont situés », a commenté M. Chambers. « De ne pas clairement afficher un service est un obstacle à celui-ci. Si tu ne peux pas trouver le service, il n’est pas disponible pour toi. »

Dans un communiqué de presse diffusé uniquement en français, la régie régionale de la santé à Lachute, Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides, a annoncé en décembre qu’elle retirait l’ensemble de l’affichage en anglais à l’intérieur de l’hôpital afin de se conformer avec La charte de la langue française du Québec. Cette décision fut prise suite à une intervention de l’Office québécois de la langue française.

Lire la suite

Le chien de garde linguistique du Québec dit à un hôpital que le mot « Emergency » doit partir

MONTREAL — Un décret du chien de garde linguistique du Québec qu’un hôpital situé au nord-ouest de Montréal doit retirer l’anglais de ses affichages bilingues a suscité de la colère chez les représentant municipaux.

L’Office québécois de la langue française, qui veille sur le respect de la Charte de la langue française de la province, a récemment communiqué avec un hôpital à Lachute, Qué. , pour de lui dire de retirer l’affichage en anglais à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement.

Scott Pearce, le maire de Gore, une municipalité voisine, a dit que le chien de garde de la langue est en train de semer le trouble inutilement dans une communauté qui est fière de ne pas avoir de querelles linguistiques.

« Une grande partie du Québec pourrait bénéficier de notre région. Nous n’avons pas ce genre de débat au sujet de la langue. Nous nous entendons à merveille. Nous nous aimons, nous faisons des choses ensemble, nous travaillons ensemble », a renchérit Pierce mercredi. « Peut-être qu’il y a des problèmes ailleurs, mais pas ici, alors n’apportez pas vos problèmes ici est la façon dont nous voyons les choses. »

Lire la suite (en anglais seulement)

Les défenseurs de la langue anglaise sont vexés par la décision de retirer l’affichage en anglais d’un hôtpital à Lachute

La Société Saint-Jean-Baptiste salue l’hôpital pour s’être confromé à la Charte de la langue française.

Les critiques désapprouvent sévèrement la décision de reitirer l’anglais de l’affichage de l’hôpital de Lachute, trouvant que la décision est préoccupante et perturbante.

La régie régionale de la santé, Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides, a annoncé le mois passé qu’elle retirait l’affichage afin d’être conforme avec la Loi 101.

CBC News avait rapporté que neuf maires des environs de Lachute s’opposent à la décision, la trouvant profondément décevante.

Lire la suite (en anglais seulement)