Archive d’étiquettes pour : Accès aux services en anglais

Un sondage révèle que les Québécois d’expression française appuient fermement le droit des citoyens d’expression anglaise d’obtenir des services gouvernementaux en anglais

Les Québécois, tant francophones qu’anglophones, s’entendent pour dire que les Québécois d’expression anglaise devraient avoir un accès égal aux services gouvernementaux dans leur propre langue. Telle est l’une des conclusions d’un sondage réalisé pour le Quebec Community Groups Network (QCGN).

Lire la suite

Consultez les résultats du sondage ici (en anglais). 

La plupart des francophones soutiennent le droit des anglophones d’obtenir des services gouvernementaux importants en anglais : sondage

La majorité des Québécois francophones appuient le droit des anglophones de la province de recevoir les services gouvernementaux en anglais, selon un sondage Léger commandé par le QCGN. « Alors que l’Assemblée nationale entame ses travaux, nous voulons que tous les partis comprennent, soient conscients de ce que les Québécois pensent de l’accès aux services pour une population linguistique minoritaire », déclare Sylvia Martin-Laforge, directrice générale du QCGN.

Lire la suite

Un sondage révèle que les Québécois d’expression française appuient fermement le droit des citoyens d’expression anglaise d’obtenir des services gouvernementaux en anglais

Les Québécois, tant francophones qu’anglophones, s’entendent pour dire que les Québécois d’expression anglaise devraient avoir un accès égal aux services gouvernementaux dans leur propre langue. Telle est l’une des conclusions d’un sondage réalisé pour le Quebec Community Groups Network.

Lire la suite

LA SANTÉ ET LES SERVICES SOCIAUX DOIVENT ÊTRE EXEMPTÉS

L’accès aux services de santé et aux services sociaux en anglais doit être exempté du projet de loi 96, écrit Eric Maldoff, président du comité de la santé et des services sociaux du QCGN : « Malgré les affirmations contraires du gouvernement, le projet de loi 96 créera de sérieux obstacles à la prestation de soins sûrs et efficaces pour tous les Québécois ».

Lire la suite

Le projet de loi 96 du Québec pourrait avoir un impact négatif sur les soins aux patients, selon les défenseurs des droits des patients.

Les soins de santé sont l’un des nombreux domaines qui subiront les effets négatifs du projet de loi 96, la réforme de la loi sur la langue française du gouvernement du Québec. « Les services de santé et les services sociaux de la province sont régis par l’article 15 de la Loi sur les services de santé et les services sociaux qui stipule que les personnes peuvent recevoir des services en anglais lorsque les ressources, le personnel et les capacités financières sont disponibles », explique le Dr Sandra K. De La Ronde, membre du conseil d’administration du QCGN. Cet article n’est toutefois pas inclus dans le projet de loi 96.

Lire la suite

Les professionnels de la santé réagissent au projet de loi 96

Eric Maldoff, président du comité de la santé et des services sociaux du QCGN, explique comment de tels services seraient négativement impactés au Québec par le projet de loi 96. « Toute la littérature dit ‘faites tout ce que vous pouvez pour éliminer les obstacles’ », explique Maldoff : « Cette loi va exactement dans la direction opposée et impose des barrières ».

Lire la suite

Un groupe communautaire affirme que le projet de loi 96 limite les droits des anglophones

Dans une lettre ouverte écrite par le Quebec Community Groups Network (QCGN) au premier ministre Legault, le QCGN affirme que la définition gouvernementale de « English Eligible » est limitative et que les groupes minoritaires, selon les normes internationales, devraient se définir eux-mêmes. La définition actuelle de « English Eligible » exclut entre 300 000 et 500 000 Québécois anglophones, ce qui rend la catégorie loin d’être inclusive et limite l’accès aux services gouvernementaux en anglais.

Lire la suite

Préserver les droits des anglophones au Québec

La protection de la langue française ne nécessite pas de limiter les services aux Québécois anglophones, affirme la présidente du QCGN, Marlene Jennings, dans une entrevue avec Todd van der Heyden sur CTV News.

Regardez la suite

Allison Hanes : Le QCGN met en garde contre une nouvelle menace pour les services de santé anglais

Le Quebec Community Groups Network met en garde contre une nouvelle menace pour les services sociaux et de santé en anglais dans la province.

Au cours de l’été, le gouvernement a discrètement annoncé son intention de restructurer le comité d’accès provincial qui, pendant des décennies, a joué un rôle déterminant dans le contrôle du lieu, du moment et de la manière dont les services sont fournis aux anglophones de la province.

Lire la suite

Le commissariat aux langues du Canada dit partager les préoccupations des anglophones

Le commissariat aux langues officielles du Canada déclare qu’il partage les préoccupations de la minorité anglophone du Québec concernant les réformes proposées aux politiques linguistiques fédérales.

“Je partage les préoccupations de la communauté anglophone du Québec, qui craint que l’ajout d’éléments asymétriques à la loi ne compromette l’égalité de statut du français et de l’anglais”, a déclaré M. Théberge dans un communiqué.
“Je recommande donc fortement au gouvernement de mettre l’accent sur l’égalité réelle plutôt que sur l’asymétrie législative afin de protéger les communautés de langue officielle en situation minoritaire partout au Canada et de favoriser le développement et la vitalité des deux langues officielles du Canada.”

Lire la suite