Pas de ministre désigné pour les anglophones alors que le premier ministre promet de gérer les portfolio lui-même

« Ce n’est pas un mauvais arrangement », croit le président du groupe de lobby anglophone, le Quebec Community Groups Network.

Le premier ministre François Legault n’a pas nommé de ministre responsable aux relations avec les Québécois d’expression anglaise – il va prendre les rênes lui-même à la place.

L’ancien souverainiste prévoit gérer le portfolio conjointement avec son rôle de premier ministre et responsable des dossiers jeunesse.

Il a assigné le député de Laval, Christopher Skeete, au poste de secrétaire parlementaire, chargé d’encadrer le Secrétariat aux Relations avec les Québécois d’expression anglaise de la province.

Legault s’est adressé au Québécois anglophones lors de son assermentation, disant, en anglais, qu’il prévoit de « gouverner de manière respectueuse avec l’historique communauté anglophone. »

Lire la suite (en anglais seulement)