Opinion : Il y a une lueur d’espoir pour 2024 malgré les divisions du gouvernement québécois

« Dans le feu de l’action, nous trouvons et exprimons une cause commune avec les Québécois qui partagent nos préoccupations au sujet d’un réseau de santé et de services sociaux qui s’effrite et d’un système d’éducation qui subit d’énormes pressions » écrit Eva Ludvig, présidente du QCGN, dans une tribune publiée dans The Montreal Gazette.

Lire la suite