Les francophones solidaires du combat des anglo-québécois en éducation

Les Francophones du pays sont solidaires avec la communauté d’expression anglaise alors que François Legault commence hâtivement à transférer trois écoles de la CSEM à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île.

Lire la suite

Le ministre de l’Éducation défend sa décision de débuter le transfert d’écoles du CSEM à une commission scolaire francophone

Lors d’une entrevue avec une station de radio francophone, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, affirme qu’il n’a jamais prévu dévoiler ses intentions de commencer à transférer trois écoles de la CSEM à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île.

Lire la suite (en anglais seulement)

La CSEM se prépare aux prochaines étapes concernant le transfert imminent de trois écoles

Les responsables à la Commission scolaire English-Montréal ont discuté d’options possibles en vue de s’attaquer à la menace du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, de transférer trois écoles de langue anglaise à une commission scolaire francophone.

Lire la suite (en anglais seulement)

Parents et étudiants ont le cœur brisé alors que le sort de 3 écoles de langue anglaise est en jeu

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a mis un frein sur tout compromis visant à sauver trois écoles de le langue anglaise d’un transfert à une commission scolaire francophone. La nouvelle est choquante, mais c’est la façon dont il l’annoncé qui a laissé un goût amer dans la bouche de centaines de parents. Le président du Quebec Community Groups Network, Geoffrey Chambers, estime que le fait que le ministre a délibérément parlé aux médias francophones seulement est un manque de respect et démontre jusqu’à quel point le Gouvernement du Québec est déconnecté de la communauté d’expression anglaise. 

Lire la suite (en anglais seulement)

L’Assemblée nationale encourage une fois de plus les commerçants de ne pas utiliser « Bonjour-Hi »

Le débat Bonjour-Hi est de retour après que les membres de l’Assemblée nationale ont voté à l’unanimité d’éliminer le mot « Hi » de la salutation Bonjour-Hi. Deux députés d’expression anglaise ont voté en faveur de la résolution, déconcertant le président du Quebec Community Groups Network, Geoffrey Chambers. « Nous sommes tous pour la promotion et la protection de la langue française, mais supprimer la langue anglaise n’est pas une solution », a-t-il publié sur Twitter. 

Lire la suite (en anglais seulement)

Familles et employés sont désemparés par le transfert de trois écoles de la CSEM à une commission scolaire francophone

Deux semaines avant les vacances d’été, les étudiants et les parents de trois écoles de la Commission scolaire English-Montréal ont appris que leurs écoles seront transférées à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSPI). L’annonce a été faite par le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge lors d’une entrevue à une émission de radio francophone.  Le président de l’Association des commissions scolaires anglophones du Québec, Dan Lamoureux, s’est indigné face à la décision en précisant que « le gouvernement a décidé que notre voix n’a pas d’importance et que nos étudiants n’ont pas d’importance […] C’est une journée bien triste pour la minorité d’expression anglaise du Québec ».

Lire la suite (en anglais seulement)

Le QCGN condamne Jean-François Roberge pour avoir annoncé le transfert d’écoles sur les ondes d’une radio francophone

Le président du Quebec Community Groups Network, Geoffrey Chambers, exprime de vives inquiétudes suite à la décision du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, d’annoncer le processus du transfert de trois écoles de langue anglaise à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île. Il précise que « nous avons droit à une certaine forme de courtoisie, d’une justification […] Nous enlever trois écoles n’est juste pas correct. La CESM a déployé énormément d’effort pour arriver à une offre raisonnable. Ils ne sont pas obligés de faire ça. Ces écoles sont nos ressources et elles sont supposées d’être utilisées pour nos enfants. »

Lire la suite et voir l’entrevue (en anglais seulement)

Québec ira de l’avant avec le transfert d’écoles anglophones

Québec se prépare à forcer le transfert d’écoles de la Commission scolaire English-Montreal (CSEM) à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSPI), confirme le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge.

Lire la suite

Transfert d’écoles anglophones : Québec enclenche le processus

La communauté anglophone de Montréal a été durement touchée par la réalité démographique de l’est de la ville, mardi, lorsque le ministre de l’Éducation a annoncé qu’il enclencherait le processus pour transférer trois écoles anglophones dans le système scolaire francophone.

Lire la suite

Une commission scolaire francophone souhaite que le ministre de l’Éducation procède au transfert d’écoles anglophones

Après à avoir refusé le plan proposé par la Commission scolaire English-Montréal de favoriser la cohabitation et des négociations prises dans une impasse, le directeur d’une commission scolaire francophone s’attend à ce que le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, aille de l’avant mardi avec le transfert controversé de trois écoles anglophones.

Lire la suite (en anglais seulement)

Tribune : Le gouvernement du Québec ne devrait pas s’ingérer dans la gestion de nos écoles

Le président du QCGN, Geoffrey Chambers, et le président de l’Association des commissions scolaires anglophones du Québec, Dan Lamoureux, sont très préoccupés face à la menace de la Coalition Avenir Québec et de son ministre de l’Éducation Jean-François Roberge de transférer trois écoles de la Commission scolaire English-Montreal (CSEM) vers la Commission Scolaire de la Pointe-de-lÎe (CSPI). Ce transfert est nécessaire, afin de soulager l’extrême surpopulation des écoles francophones de l’Est-de-l’Île, insiste Jean-François Roberge.

Lire la suite (en anglais seulement)

D’après un sondage, les Québécois d’expression anglaise seraient contre le projet de loi no 21

Le président du QCGN, Geoffrey Chambers, discute des résultats d’un sondage Léger avec CTV News qui révèle que la majorité des Québécois d’expression anglaise seraient contre le projet de loi no 21.

Lire la suite (en anglais seulement)

Un sondage met en lumière le clivage linguistique autour de la question de la laïcité

Les Québécois d’expression anglaise et d’autres membres de la minorité linguistique du Québec seraient plus ouverts que les Francophones aux minorités religieuses, révèle un nouveau sondage mené par Léger. Celui-ci met plus largement en lumière l’existence d’un clivage linguistique net autour de la question de la laïcité.

Lire la suite

Selon le QCGN, les données suggèrent que l’appui anglophone du projet de loi no 21 est moins élevé que celui de la CAQ

Global Montreal rapporte qu’un nouveau sondage démontre clairement qu’une majorité de Québécois d’expression anglaise croit que le projet de loi 21 proposé la Coalition Avenir Québec enfreint la Charte des droits et des libertés de la personne.

Lire la suite (en anglais seulement)

D’après un sondage Léger, les Québécois d’expression anglaise sont vivement contre le projet de loi no 21

Les résultats d’un sondage Léger, commandé par l’Association d’études canadiennes (AEC) et le Quebec Community Groups Network, “anéantissent” l’affirmation de la Coalition Avenir Québec qui prétend que les Québécois d’expression anglaise appuient le projet de loi no 21, dit Geoffrey Chambers.

Lire la suite (en anglais seulement)