Analyse du QCGN des cinq orientations du gouvernement du Québec visant à moderniser la Loi sur les langues officielles du Canada

Le QCGN a préparé une analyse juridique de la position du Québec sur la modernisation de la Loi sur les langues officielles. Elle détermine que la proposition du Québec éroderait les droits des communautés de langue officielle en situation minoritaire dans tout le Canada et serait catastrophique pour le Québec anglophone.

Lire la suite

Les Anglophones devront travailler encore plus fort afin de préserver leurs institutions, selon Marlene Jennings

Lors d’un entretien accordé à CTV News Montreal, la présidente du QCGN, Marlene Jennings, énumère tout un éventail de défis potentiels que devra confronter la communauté d’expression anglaise, soulevés par une campagne menée par le gouvernement qui vise à territorialiser les langues officielles au Canada et ainsi éroder la dualité linguistique de la nation.

Voir la vidéo (en anglais seulement)

Langues officielles : les anglophones du Québec rejettent la position de Legault

La communauté anglophone du Québec affirme ne pas faire confiance au gouvernement provincial en matière de protection de ses droits linguistiques et rejette toute diminution du rôle du fédéral dans ce domaine.

Dans un document publié vendredi, le gouvernement Legault a déclaré qu’il détenait en premier lieu  la responsabilité d’assurer la vitalité de la communauté anglophone au Québec et de répondre à ses préoccupations et enjeux particuliers. Read more (In French Only)

Audio : Modernisation des langues officielles au Canada

On discute des grandes orientations que la ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Sonia LeBel, a déposé  aujourd’hui dans le cadre de la modernisation des langues officielles.

Écouter l’extrait audio (In French only)

Quebec provincial government wants more powers from Canada to protect French language

The CAQ government caused some concern in Quebec’s anglophone community Friday, as they made public the changes they’re hoping to see in federal language laws.

Among their demands, Quebec wants Canada to recognize it as a protector of French, and to be granted more powers to do so. That has anglophone groups worrying the rights of English speakers could be in danger.

Read more (en anglais seulement)

Loi sur les langues officielles: Ottawa doit protéger le français d’abord, martèle Québec

Alors qu’Ottawa s’apprête à moderniser sa Loi sur les langues officielles (LLO), Québec avise le fédéral d’accorder à la langue de Molière un traitement préférentiel. En fait, selon le gouvernement de François Legault, seule la langue française est minoritaire au Canada.

C’est l’essentiel des constats faits par la ministre des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Sonia LeBel, dans une lettre adressée à son homologue Mélanie Joly. Le document, qui compte cinq «orientations», presse le gouvernement Trudeau d’officialiser le statut du français comme seule langue officielle minoritaire au Canada.

Read more (In French only)

Loi sur les langues officielles: Ottawa doit protéger le français d’abord, martèle Québec

Alors qu’Ottawa s’apprête à moderniser sa Loi sur les langues officielles (LLO), Québec avise le fédéral d’accorder à la langue de Molière un traitement préférentiel. En fait, selon le gouvernement de François Legault, seule la langue française est minoritaire au Canada.

C’est l’essentiel des constats faits par la ministre des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Sonia LeBel, dans une lettre adressée à son homologue Mélanie Joly. Le document, qui compte cinq «orientations», presse le gouvernement Trudeau d’officialiser le statut du français comme seule langue officielle minoritaire au Canada.

Lire la suite

Only French should have official status as minority language in Canada: CAQ

Reaction from anglo groups was swift and negative, with a warning that Ottawa must not cede any responsibility for official languages to the provinces.

QUEBEC — The Coalition Avenir Québec government has sparked an angry reaction from Quebec’s English-speaking community over its vision of reforms to Canada’s Official Languages Act.

“This is a non-starter,” said Quebec Community Groups Network (QCGN) president Marlene Jennings.

“Quebec is attempting to territorialize language by demanding that the government of Quebec have sole jurisdiction for linguistic planning and control on its territory and displacing federal leadership on the protection of Canada’s official language communities,” Jennings said.

Read more

Québec veut avoir son mot à dire dans la Loi sur les langues officielles

Le vendredi 5 février 2021 – La modernisation de la Loi sur les langues officielles (LLO) à Ottawa ne se fera pas sans l’avis de Québec, insiste le gouvernement Legault. La ministre Sonia LeBel demande au fédéral d’accorder un traitement préférentiel au français comme langue minoritaire.

«Il ne faut plus parler d’égalité, mais plutôt d’équité en matière de langue», souligne la ministre des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne. Dans une lettre envoyée à Ottawa, l’élue de la Coalition avenir Québec demande que la modernisation de la LLO «reconnaisse que le français est la seule langue officielle minoritaire dans l’ensemble du Canada». Lire la suite. (In French Only)

Langues officielles: discordances apparentes entre Joly et LeBel

Bien que Mélanie Joly ait accueilli poliment les demandes du gouvernement du Québec, la ministre fédérale et son homologue Sonia LeBel ne parlent visiblement pas le même langage à l’approche d’une importante réforme de la Loi sur les langues officielles. Read more (In French only)

Bell Media makes major cuts at CJAD

Bell Media, despite a strong financial performance and recently having received $122 million in pandemic-related labour subsidies, exacted what some are calling a jobs “bloodbath” at radio station CJAD.

Without notice, Bell Media decimated the CJAD newsroom. Shuyee Lee, who has been with the station since 1993, confirmed her departure on Twitter and added that she had been in the midst of preparing a major news story when she suddenly received the word. Read more (en anglais seulement)

How Many English-speaking Quebecers Are There?

Statistics are used to paint a picture — to tell a story.  What statistics are presented, and how they are utilized and to what ends, is another matter. They are instruments used at the discretion of the storyteller.

Canadians have a special interest in statistics that tell our linguistic story.  We pay special attention to statistics related to our two official languages, and to the languages of Indigenous people.

When looking at language data, it is important to consider two things: what is being measured (the variable); and where is it being measured (the geography).

Read more

Éditorial : Le moment est venu pour les Québécois d’expression anglaise de se concentrer sur leur avenir

À la suite des nouvelles mesures qui visent à protéger la langue française décrétées par les gouvernements provincial et fédéral, les Québécois d’expression anglaise devraient être pardonnés de se demander « Mais qu’adviendra-t-il de nous? », écrit le comité de rédaction de The Montreal Gazette. Les communautés d’expression anglaise du Québec requièrent aussi de la protection, même si la langue anglaise – en tant que langue majoritaire au Canada et la lingua franca du monde du commerce, de la technologie et de la culture populaire – en n’a pas de besoin.

Lire la suite (en anglais seulement)

Mon Québec : Les Québécois d’expression anglaise sont assiégés, mais bénis

Pour les Québécois d’expression anglaise, être une minorité à l’intérieur d’une minorité peut être à la fois un fardeau et une bénédiction, écrit la sénatrice à la retraite et ancienne rédactrice en chef de The Montreal Gazette, Joan Fraser. Alors que la division linguistique est l’une des caractéristiques qui nous définit, les Québécois ont aussi beaucoup de points en commun, poursuit Joan Fraser qui siège au Conseil d’administration du Quebec Community Groups Network et qui agit à titre de vice-présidente d’APPELE-Québec, le groupe de coordination formé pour défendre les commissions scolaires anglophones.

Lire la suite (en anglais seulement)

We must protect French – but not at the expense of Quebec’s English-speaking communities

By Marlene Jennings, president of the Quebec Community Groups Network

At the dawn of 2021, English-speaking Quebecers are witnessing the relative language peace we have enjoyed for many years fade.

In Ottawa, Official Languages Minister Mélanie Joly has promised to table a white paper as the basis for protecting and promoting French not only outside of Quebec but also within. Meanwhile, in Quebec City, Simon Jolin-Barrette, minister responsible for the French language, will reinforce the Charter of the French Language (Bill 101).

Read more