Lisée veut imposer plus de français dans les universités et cégeps anglais (EN)

“Parti Québécois leader Jean-François Lisée wants English CEGEPs and universities to beef up their French, even proposing exit exams for graduates. As Global’s Anne Leclair reports, some worry it’s another way to make anglophones feel like outsiders.”

Le débat entourant des règles plus sévères sur le français dans les cégeps anglais ne date pas d’hier. Cela dit, Jean-François Lisée propose que, s’il est élu, les institutions anglaises d’éducation supérieure devront ajouter des cours de français, offrir des échanges avec les institutions francophones aux étudiants, et obliger les étudiants à passer un examen de français avant de graduer. Bien que l’idée de rajouter ces mesures est bien accueillie par les étudiants et les directions, l’ajout d’un condition supplémentaire à l’atteinte du diplôme ajouterait un autre défi aux étudiants de langue anglaise.

À ce sujet, la directrice générale du QCGN, Sylvia Martin-Laforge, dit que la proposition du PQ pourrait faire faux-pas, et amener plus d’Anglos-Québécois à quitter la province, alors que c’est justement l’effet que Lisée souhaite enliser. L’ajout de cet examen obligatoire de français à la graduation pourrait signifier une barrière additionnelle pour les Québécois d’expression anglaise, commenta également Martin-Laforge.

Pour visionner l’entrevue faite par Global Montreal.