L’éclipse (du français) n’a pas eu lieu

Un autre suivi à la récente étude de l’Office québécois de la langue française (OQLF) qui suggère que l’utilisation du français dans les espaces publics demeure stable. L’éditorialiste de La Presse Stéphanie Grammond reconnaît non seulement l’événement linguistique du QCGN, mais écrit que les fausses affirmations du gouvernement du Québec selon lesquelles le français est en déclin ne font que nuire à la cause de la protection de la langue, ajoutant qu’elles n’encouragent pas les nouveaux arrivants ni les Québécois anglophones à l’apprendre.

Lire la suite