Le recensement révèle un léger déclin des francophones au Québec, ravivant les craintes quant à la survie de la langue.

Bien que beaucoup s’alarment du déclin de la proportion de francophones au Canada rapporté dans l’analyse d’hier de Statistique Canada, certains membres de la communauté anglophone du Québec se réjouissent de voir la proportion d’anglophones au Québec en hausse. Entre 2016 et 2021, la proportion de Québécois anglophones est passée de 12 à 13 pour cent. « Pour la communauté anglophone, c’est une bonne nouvelle », déclare Eva Ludvig, présidente par intérim du QCGN : « C’est rassurant : Nous sommes là, nous sommes là pour rester ».

Lire la suite