Le Québec va investir 603 millions de dollars pour protéger la langue française. Les critiques disent que la province a tout faux

Le gouvernement du Québec n’utilise pas de critères statistiques objectifs ou appropriés lorsqu’il affirme que la langue française au Québec est en déclin, déclare Sylvia Martin-Laforge, directrice générale du Quebec Community Groups Network (QCGN). Les données que le gouvernement cite constamment – et qu’il présente au public – devraient être interprétées avec plus de nuance, ajoute-t-elle.

Lire la suite