Le QCGN se dit satisfait des amendements au projet de loi 10 qui protégeront les droits des communautés d’expression anglaise

Montréal, le 7 février 2015 – 

Après des mois de négociations intensives et délicates avec le ministre québécois de la Santé, Gaétan Barrette, et son ministère, la communauté a obtenu certaines modifications importantes au projet de loi 10, qui protégeront un grand nombre de nos établissements, et ce, malgré la perte de leur conseil d’administration. Ces changements apportés au projet de loi sur la réforme du système de santé permettront la participation et l’engagement des Québécois d’expression anglaise, qui veilleront à ce que le réseau de la santé et des services sociaux réponde aux besoins de leur communauté.

« En septembre, lors du dépôt du projet de loi 10, le ministre de la Santé Gaétan Barrette a déclaré que son objectif consistait à rationaliser le réseau de la santé et des services sociaux et à en réduire les coûts, a souligné Dan Lamoureux, président du QCGN. Bien que la plupart des membres de notre communauté reconnaissent la validité de ces objectifs, nous nous opposons à l’élimination du conseil d’administration de nos établissements. »

Lisez le communiqué complet