Le QCGN rend hommage à des bâtisseurs communautaires

Des centaines de milliers d’étudiants bilingues du Canada doivent leur reconnaissance à trois mères au foyer de la Rive-Sud de Montréal pour leur éducation.

Murielle Parkes, Olga Melikoff et la regrettée Valerie Neale ont conçu le tout premier programme d’immersion française au Canada dans une classe de maternelle à Saint-Lambert en 1965. Plus de 50 ans plus tard, plus de 400 000 étudiants du Canada jouissent d’un programme d’immersion française.

Les « mères de l’immersion française » comptaient parmi quatre militants provenant de la communauté d’expression anglaise qui furent reconnus par le Quebec Community Groups Network le 1er novembre dernier au Club Saint-James de Montréal dans le cadre de la cérémonie des Prix communautaires de l’oraganisation.

Lire la suite (en anglais seulement)