Le projet de loi 86 piétine sur les droits des minorités et devrait être abandonné

Montréal – 24 mars 2016 – Le Quebec Community Groups Network a signalé à l’Assemblée nationale jeudi que le projet de loi 86 doit être abandonné, car il viole les droits constitutionnels de la communauté d’expression anglaise du Québec lui permettant de gérer et de contrôler ses écoles.

Le système public anglophone du Québec est une institution essentielle au bien-être de la communauté québécoise d’expression anglaise et l’expérience scolaire des élèves doit être de qualité équivalente à tout autre enseignement offert aux élèves de langue majoritaire, a affirmé le QCGN à la Commission de la culture et de l’éducation, chargée de l’examen du projet de réforme des commissions scolaires. Le QCGN a invité le gouvernement à travailler avec la communauté d’expression anglaise afin de créer un modèle qui garantira l’égalité entre les systèmes scolaires de la minorité et de la majorité de la province… Lire la suite