Le premier ministre du Québec promet de créer un bureau des affaires anglophones (EN)

Après des années de lobbying, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a annoncé la création d’un bureau spécial des affaires anglophones afin de protéger les droits de la minorité d’expression anglaise du Québec.

Le premier ministre Philippe Couillard dit qu’il a changé d’idée en ce qui concerne la création d’un bureau des affaires anglophones. Cette idée circule au sein des libéraux et du Parti Québécois depuis les dernières élections provinciales et maintenant que les prochaines élections sont dans un an – le premier ministre dit que ça s’en vient bientôt.

« John a 75 ans et vit à New Carlisle en Gaspé et il a de la difficulté à communiquer en français. Est-ce qu’il est moins Québécois que moi? Non. », a dit le premier ministre lors d’une conférence de presse qui s’est tenu à la fin d’une session vendredi à l’Assemblée nationale.

John est une vraie personne et c’est à travers des conversations avec lui et avec d’autres Anglophones que Couillard s’est rendu compte qu’il a eu tort de ne pas saluer l’idée d’un bureau des affaires anglophones plus tôt.

« J’ai toujours été réticent à avoir de différentes structures gouvernementales pour les Québécois d’expression anglaise parce que je dis : ‘Nous sommes tous Québécois’ », a-t-il expliqué.

Lire l’article et visionner la video sur Global News