Le comité des patients reçoit des plaintes concernant les réunions exclusivement en français d’un hôpital bilingue de Montréal

Le comité des patients du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) affirme que ses membres sont mécontents que les réunions du conseil d’administration se déroulent exclusivement en français. Certains anglophones sont ainsi exclus des institutions qui sont censées servir la communauté anglophone. « Le conseil d’administration, et le CUSM en général, subissent une pression et un examen assez intenses pour se conformer à la loi 96 », déclare Ingrid Kovitch, présidente du CUSM. Le Quebec Community Groups Network (QCGN) remet en question cette politique. « Ils ont le statut bilingue, alors utilisons-le », déclare Eva Ludvig, présidente du QCGN.

Lire la suite