Le CAQ ignore les groupes minoritaires, déclare le QCGN

La crainte grandissante chez les anglophones du Québec de voir leurs droits menacés s’explique par le fait qu’ils traitent avec un gouvernement principalement soucieux de la volonté de sa majorité et ne communiquant pas avec ses groupes minoritaires, a déclaré le plus grand groupe de défense des droits en langue anglaise de la province.

Lire la suite (en anglais seulement)