La hausse des frais de scolarité au Québec et l’exigence de francisation constituent une « attaque ciblée » : Le président de McGill

Les mesures que le gouvernement de la Coalition Avenir Québec entend imposer aux universités de langue anglaise créent des « menaces existentielles évidentes » pour ces institutions, déclare Eva Ludvig, présidente du QCGN, dans un communiqué.

Lire la suite