La députée Sophie Chatel affirme que le projet de loi C-13 est bon pour les Québécois anglophones

« Notre minorité – en fait tous les Québécois – vit maintenant dans une ‘zone libre de Charte’ où nos droits humains fondamentaux ont été vidés au nom de la protection et de la promotion de la langue française », a déclaré Eva Ludvig, présidente du QCGN, lors d’une audience au Sénat sur la nouvelle Loi sur les langues officielles.

Lire la suite