Il n’y a plus de temps à perdre avant l’imposition par le gouvernement d’une centralisation massive des services de santé et des services sociaux – à quoi s’ajoute une nouvelle menace à l’accès à l’anglais

Force est de constater à nouveau l’urgence de signer une pétition exigeant du gouvernement du Québec de freiner sans tarder son énorme projet de loi 15, visant à créer une vaste centralisation de notre réseau de santé et de services sociaux.

La nécessité de cette pétition survient à la suite d’un amendement de dernière minute proposé par le gouvernement, amendement suspendu pour l’instant, qui donnerait à son nouvel organisme central de contrôle, Santé Québec, le pouvoir de retirer aux établissements de santé leur droit d’offrir des services dans une langue autre que le français, si les chiffres ne le justifient pas.

Lire la suite