Droits linguistiques au Québec : des Anglo-Québécois inquiets et indignés

Le gouvernement du Québec intensifie ses efforts pour contenir le déclin du français dans la province, mais la communauté anglophone s’inquiète de l’impact que l’action législative aura sur ses propres droits linguistiques. La vidéo de 4 minutes de l’ONFR TFO présente des « activistes québécois » anglophones, dont Eva Ludvig, présidente du QCGN, et Chad Bean, membre du conseil d’administration.

Regarder ici